Partagez | 
 

 La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sawada Tsunayoshi

avatar

Messages : 24
Haki : 20

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 17M
Fruit du Démon: Yami Yami fruit

MessageSujet: La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.   Jeu 4 Aoû - 14:13

Cela faisait maintenant une quinzaine de jours que nous voyageons sur cette mer. Rien ne s'était passé depuis, rien que nous puissions raconter pour rigoler. Enfin, bref, encore une journée bien ennuyeuse qui s'annonçait. Le soleil était... resplendissant mais extrêmement lourd, au lieu de nous permettre de nous reposer dans tout cette humidité, il nous asséchait complètement... Par certain moment, je regrettais d'être partit de mon village natale, loin de ma famille, loin de mon potager, de mes arbres à fruits... je venais de laisser la tranquillité derrière moi. Oui, vous m'avez bien entendu, moi le plus grand des flemmards, à laisser de côté sa belle vie pour un peu de voyage et de.. d'aventure? Haha, c'était une bonne blague... l'aventure, cette fois, il n'y en avait pas. rien n'avait bougé depuis quinze jours.. rien!
Je n'en pouvais plus... je venais d'avoir une trop grande réflexion... dormir, il me fallait dormir!! Je n'avais plus que cette solution qui pouvait être un remède contre ce sentiment inutile. je fis un rêve pour le moins.... bizarre..

* mode rêve activé =O *

Il arriva par un jour pluvieux de la fin du printemps et déposa le vaste monde sur le seuil de ma porte. J'avais trente-cinq ans cette année-là. A vingt ans, j'aurais considéré cet âge comme le dernier pas avant le gâtisme, mais désormais je n'y voyais plus ni jeunesse ni vieillesse, seulement un état d'équilibre provisoire entre les deux. J'avais perdu mon inexpérience d'autrefois mais je ne pouvais pas encore me targuer des excentricités d'un âge avancé. Par bien des côtés, je ne savais plus ce que je pensais de moi-même; parfois, j'avais l'impression que ma vie disparaissait lentement derrière moi, s'effaçait comme des empreintes de pas sous la pluies jusqu'à me convaincre peut-être que j'avais toujours été cet homme taciturne qui menait une existence devenue banale dans une chaumière reculait de tout ces peuples entre mer et forêt." Un homme toqua à ma porte : J'ouvris et vis un vieillard, sans dire un mot il rentra. Je n'eus pas le temps de prendre la parole car il le fit à ma place:

" Ne laisse pas une existence comme celle-ci devenir la tienne, si tu ne trouves pas de but, venges moi. Je t'ai donné ce pouvoir pour te protéger et protéger les autres en même. Les hommes qui me poursuivaient faisaient partit d'une grande organisation. Vas et réduit là à néant. "




Soudain, je me réveillais, allongé sur mon lit, j'écoutais les petits bruits coutumiers qui m'apportaient quelques fois la paix de l'âme. Je respirais avec régularité, ma lame était posé devant la cheminée où le feu crépitait doucement, je tendis ma main vers elle et la prit. J'avais l'impression que mon autre moi rêvait qu'il courait parmi des collines enneigées pour torturer un malheureux petit lapin. Pour lui, c'était un songe de silence, de froid et de vivacité. Je me retirai discrètement de sa chambre d'âme et le laissai à son bonheur personnel. Au-delà de ma fenêtre, les oiseaux revenus de migration s'interpellaient en chantant. un vent léger soufflait, et, chaque fois qu'il agitait les arbres, les feuilles se laissaient tomber sur l'herbe humide, résidu de la pluie de la nuit précédente. Les arbres en question étaient des bouleaux blancs, et il y en avait quatre, leur feuillage aérien jetait une ombre agréablement légère sur la fenêtre de ma chambre. je fermais les yeux et crus percevoir leurs jeux de lumière sur mes paupières. je n'avais pas envie de me lever, pas tout de suite.Je repensais à ce rêve que j'avais fait cette nuit et je fus pris d'un frisson. C'était nécessaire, me dis-je fermement; je voulais le venger, ce rêve avait débordé de moi, surgis d'une ancienne rancœur qui suppuraient au fond de moi depuis longtemps; je n'avais pas prévu que ce sentiment allait ressurgir.. Je repensais en même temps à ma famille et quelque personnes du village qui avaient été, pour moi, des amis irremplaçable et me surpris à penser qui si quelque chose leur arriverait je les vengerais. Sans doute quelque partie puéril de moi-même espérait-elle qu'un jour je les retrouverais tout les trois, qu'un jour nous vivrions à nouveau en commun. Je savais désormais que c'était surement impossible..

" C'est fini.. Cette existence-là est finie, renonces-y. "

*mode rêve off*

Je me réveillai en sursaut... Le rêve était étrange, très étrange.

* De toute façon, mon moi du rêve a raison.. Je ne dois plus penser à mon existence d'avant, c'est fini, j'ai choisis ma propre voie, je ne peux plus faire marcher arrière. *


Soudain, Gin cria: une terre était à l'horizon. Enfin, peut-être que le vent allait tourner et la roue du destin allait emporter tout cette ennuie. Et puis, des ennuies... pourquoi ne pas en créer? Je sortais sur le ponton du navire, Gin et moi-même étions côté à côté, sur ce minuscule bateau.

" hey Gin, nous accostons ici. Trouvons un nouveau navire qui plus est... celui-ci est trop petit et pas trop voyant... Il en faut un qui est la classe tu vois! qui soit super imposant et qu'on en ai peur dès qu'on le voit! Enfin... tu m'as compris quoi... Jetez l'ancreeeee!! Heu... Jetez...? Non, jetons... J'avais oublié que nous n'étions que deux... Fin bref! Suis moi, on va visiter la ville inconnu, ça a l'air marrant! "

Nous sautâmes tout les deux du bâtiment, et partîmes en route. Malheureusement, sur le port, un garde nous arrêta.

" Halte là!
Bonjour monsieur. Pourquoi nous arrêtez vous?
qui êtes vous, je veux votre nom, votre adresse, vos pièce d'identité et 5000 berry pour accoster dans ce royaume!
Bon, déjà mon ptit gars.. Personne ne t'a déjà appris la politesse? On commence par dire bonjour et bienvenue avant de demander des sous aux gens... Surtout des gens bien, comme nous.. -tousse- désolé, un chat dans la gorge.. donc, mon nom est Sawada Tsunayoshi, je viens de ta mère et ma pièce d'identité est chez elle. Mon ami se nomme SAkata Gintoki. 5000 berry pour rentrer? Mais tu te fous de moi là?
Comment me parlez vous? n'avez vous donc pas de respect?
Du respect? Excusez moi mon brave mais.. je n'en ai que pour ceux qui en font preuve aux autres. Maintenant, écartez vous où ça va mal se passer pour vous.
Ne me menacez pas.
Vous l'aurez voulu. "

Je sortis mes doubles lames à toute vitesse, la première lame fonça droit sur le garde, il l'esquiva sans trop mal mais il ne sut pas que ce n'était que pure diversion.. En effet, le dos de la seconde lame alla frapper directement la nuque de ce garde. Il tombait par terre, évanouit.

" Enfin! Non mais pour qui il se prend lui... Franchement... Nous demander de payer 5000 berry pour l'entrée de ce truc tout pourris! de toute façon... on les a pas... Par contre... on va avoir des problèmes nous... "

A peine eu-je le temps de dire ça qu'un coup de sifflet retentit. Les soldats nous pourchassaient déjà. La course poursuite commença, jusqu'au moment où j'en eu marre, vraiment très marre.

" Bon, Gin. Nous ne sommes pas des petites lopettes! on se retourne, on les bute et on se casse! "

Nous nous mîmes dos à dos, tout deux, face au quinze gardes. Sans attendre j'invoquai le pouvoir de mon fruit du démon, j'aspirai quatre garde sans précaution pour ensuite les rejeter, mort. Ensuite, j'attirai deux gardes, pour leur planter mes doubles lames, l'une dans chaque corps.. Et pour finir, je transmis mes ténèbres sur mes doubles lames. Je les lançai sur les deux derniers, leur lame respectif les transperça net, et les fit disparaître. Il en restait donc sept du côté de mon vice capitaine. Il s'en était déjà débarrassé, son poison s'était répandu par tout. Il fallait vite partir de cet endroit maintenant que nous étions libre. Nous courûmes en ligne droite, il nous fallait un endroit assez vaste pour pouvoir nous cacher. Un tour, un château, je ne savais trop quoi.. Soudain, du coin de l'oeil, j'aperçu un bâtiment immense: je changeais directement de cap. Je me retournai et ne vit plus gintoki.

* Fuck! On est séparé! De toute façon il saura se débrouiller tout seul! *

Je continuai la route sans m’arrêter, zigzaguant dans toute les rues pour atteindre mon but: le grand bâtiment. Je sentis, derrière moi, une main: par reflex, je me retournai pour donner un coup de poing à la personne, malheureusement, celui-ci était une personne de la marine..

* Et merde... je suis encore plus dans la merde maintenant... Comment prévenir Gin... ah j'ai une idée.. *

Je concentrai le pouvoir de mon fruit du démon et envoya un grand nuage ténébreux en l'air. J’espérai que Gin allait deviné que j'étais dans de sale draps.. Des pas se firent entendre autour de moi. j'avais compris ce qui était en train de se passait: mon nuage montra ma position.

" Fuck! Mais quel autiste!! youpi!! On va jouer au chat et à la souris! "

Une trentaine de marine était à ma poursuite, je jouais avec les éléments du décors sans pour autant arrêter ma folle course: je coupais des ficelles avec Yami no Kami pour faire tomber des tonneaux, des rondins et ect.. Tel un yamakazi je me jetai sur un panonceau et l'escaladai pour arriver sur le toit. Une partie de la marine essaya d'en faire de même: je donnai un coup de pied sur le visage du premier qui tomba et créa une réaction en chaîne: ceux qui le suivaient se trouvaient, maintenant, par terre, empilés les uns sur les autres. L'autre partie de la marine continua à me poursuivre par le sol, je courrai comme un dératé et sauta par la fenêtre du grand bâtiment. Un cris.

" WHAT DA FUCK!
Dude... T'as les pieds qui puent... dégage de là! Je suis pressé!!
GARDES! GARDES!!! UN HOMME EST ENTRÉ PAR EFFRACTION!!
Non mais.. sérieux... Laissez moi tranquille... Je me casse! et remets tes chaussure sale obèse! "

Une dizaine de marine rentra par la porte de devant. Je fis apparaître les ténèbres pour détruire le sol. Avec un grand fracas je me retrouvai certainement au rez de chaussée. Je sortais non pas par la porte d'entrée car des gardes la... "gardaient" (haha) mais je passais, encore une fois, par une fenêtre.. Rez de chaussée? Je ne pense pas non... Je tombais et tombais et tombais encore dans le vide, à l'aide de mes doubles lames je m'accrochai à une pancarte, tout en fuyant les marines.

" OYIHOYIHOOOOOOOOO YIHOYIHOOOOOOOO JE SUIS LE ROI DE LA JUNGLE!! "

Et là... Ce fut le drame... La pancarte lâcha, mes habits s'accrochèrent à une malheureuse corde à linge: mon tee-shirt et mon jean, je tombai d'une dizaine de mètre.

" I BELIEVE I CAN FLYYYYYY!! I'M AN EAGLE!!! "

Tant bien que mal j'essayai de bien faire mon atterrissage. Devant moi, un homme, à moitié dans une plaque dégoût en train de sortir de celle-ci.

" Gin? mais tu fous quoi ici?! Sérieux, pourquoi tu sors d'une plaque d'égout..? M'enfin bref.. On a pas le temps, dépêche de sortir je suis... non, on est poursuivis par dix, vingt, trente marine... Attends.. "

Je libérai encore une fois, une vague de ténèbres, avalant une dizaine de marines.

" Non, vingt marines maintenant. "


Dernière édition par Sawada Tsunayoshi le Dim 7 Aoû - 3:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakata Gintoki

avatar

Messages : 31
Haki : 18
Age : 25

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 17M
Fruit du Démon: Doku Doku no Mi (fruit du poison)

MessageSujet: Re: La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.   Jeu 4 Aoû - 15:51

La vie sur le bateau était paisible... Quinze jours, quinze fois vingt quatre heures passées ici, avec pour seule ration la nourriture qui se trouvait à bord... Deux semaines, donc, à crever de chaud, proche de l'eau, mais pourtant si loin... En effet, les deux pirates étant possesseurs de fruits du démon, il n'était pas question de se lancer dans l'eau pour se rafraichir... Quoi que à cause de la taille du bateau, Gin avait manqué par cinq fois de tomber à l'eau, en essayant d'attraper un poisson volant... Peut être qu'il l'avait imaginé ce poisson volant... Après tout la chaleur lui tapait sur le système, et il ne portait pas de chapeau déviant les UV... En bref, la chaleur, l'ennui et le risque avaient été les seules choses occupant le vice capitaine, et cela aurait pu durer très, très longtemps encore... Des mois, peut être des années, Rough Tell n'était pas la porte à côté quoi!
Mais alors Gin vit un mât d'un grand, d'un immense, d'un divin bateau se dresse au loin, et fit un pas en avant pour atteindre l'avant du bateau, en partant depuis l'arrière (pour dire la taille du bateau quoi...). Enfin, il hurla:

"TERRE TERRE TERRE! NOUS AVONS ATTEINT TERRE! LARGUUUUUUUUUUUUUEZ LES AMAAAAAAAAAAAAAAAARRES!"

Aussitôt dit, aussitôt fait, les deux atteignirent bien la terre, et leur bateau se gara en créneau, afin qu'ils puissent descendre. Alors un jeune homme tout de blanc et bleu vêtu vint à la rencontre de tout l'équipage des Lost Requiem au complet. Le capitaine de cet immense équipage (notez le sarcasme), prit la parole après avoir été importuné par ce salopard de marine:



" Halte là!
Bonjour monsieur. Pourquoi nous arrêtez vous?
qui êtes vous, je veux votre nom, votre adresse, vos pièce d'identité et 5000 berry pour accoster dans ce royaume!
Bon, déjà mon ptit gars.. Personne ne t'a déjà appris la politesse? On commence par dire bonjour et bienvenue avant de demander des sous aux gens... Surtout des gens bien, comme nous.. -tousse- désolé, un chat dans la gorge.. donc, mon nom est Sawada Tsunayoshi, je viens de ta mère et ma pièce d'identité est chez elle. Mon ami se nomme SAkata Gintoki. 5000 berry pour rentrer? Mais tu te fous de moi là?
Comment me parlez vous? n'avez vous donc pas de respect?
Du respect? Excusez moi mon brave mais.. je n'en ai que pour ceux qui en font preuve aux autres. Maintenant, écartez vous où ça va mal se passer pour vous.
Ne me menacez pas.
Vous l'aurez voulu. "
Bien, comme si il cherchait les ennuis, Tsuna engagea le combat, et massacra rapidement le marine face à eux... Ensuite Gin se joignit au combat, et vit que sept marines se tenaient en face de lui... Loin d'être du niveau des pirates aisément éliminés quelques semaines auparavant, Gin se doutait que le combat ne serait pas si simple, et se mit en position de fight. Il dégaina son sabre, et repoussa le premier des marines, avant de lui trancher la gorge. Ensuite vinrent trois autres en même temps, qu'il réussit à maintenir, et à éliminer sans user de son fruit du démon, qu'il ne maitrisait pas totalement... Les quatre derniers le déstabilisèrent, et leurs coups forçaient sur la garde de Gin, qui finit par lâcher son sabre... Il tomba au sol, et les marines se mirent en position pour une sorte d'exécution publique... Alors, lorsque les épées s'abattirent sur lui, elles passèrent au travers de sa peau, et lorsqu'ils enlevèrent leurs lames, le corps de Gin se reforma... Sans doute son fruit du démon étant un logia, il possédait comme tous ceux de ce type la capacité de reconstruire son corps... Un pouvoir vraiment puissant dira t on. Ainsi, ayant esquivé ces attaques, le vice capitaine récupéra son sabre, et finit de tuer les quatre marines ... Suite à cela, Gin rejoignit Tsuna, et tous deux partirent en ligne droite... Puis chacun vit une destination alléchante, et sans vraiment comprendre comment, les deux se retrouvèrent à l'opposé de là où ils souhaitaient aller... Ainsi était faite la vie, de petits aléas qui vous laissent perplexes, et souvent dans une mauvaise posture... En bref, Gintoki ne chercha pas à rejoindre immédiatement son capitaine, car le nombre de marines entre eux étaient de plus en plus grand, il décida donc de "visiter" la ville de son côté... Depuis près d'un mois maintenant, il possédait son fruit du démon, et il était encore trop tôt pour faire son fanfaron et se croire immortel, de ce fait il essaya d'esquiver au mieux les combats...

"Bon, si je ne veux pas me faire pourchasser par tous les marines de cette ville, je n'ai qu'à passer par un endroit loin de tout..."

Il fut coupé dans sa phrase, car une plaque d'égout laissée entrouverte le prit au dépourvu, et le fit surtout tomber... Ainsi se retrouva t il dans un milieu plus toxique encore que son poison? Malheureusement, les marines le suivirent, mais eux descendirent par l'échelle, et non en chute libre de dix mètres... De ce fait, la course commença sur tout le parcours des égouts, alors que Gin tentait désespérément de trouver une sortie, et espérant tomber droit sur la position de Tsuna... Alors qu'il aperçu une lumière au loin, il décida de grimper à une échelle, et arrivé en haut, il vit Tsuna tomber... du ciel... Celui ci lui dit, dans tout le ridicule occasionné par sa situation:


"Gin? mais tu fous quoi ici?! Sérieux, pourquoi tu sors d'une plaque d'égout..? M'enfin bref.. On a pas le temps, dépêche de sortir je suis... non, on est poursuivis par dix, vingt, trente marine... Attends.. "


Comme il le disait, "tu fous quoi ici", cette question pourrait lui être retournée, car lui venait bel et bien du ciel... En bref, après avoir coupé sa phrase dans un élan de concentration, Tsuna balaya un tiers des marines, et corrigea:


" Non, vingt marines maintenant. "


Alors donc il était poursuivi depuis tout ce temps... Entendant les marines affluer dans l'égout, Gin se saisit de la plaque servant à refermer l'égout, et avant de la mettre à sa place, il lança le poison le plus toxique qu'il pu actuellement, droit sur les marines arrivant d'au dessous... Une fois la plaque refermée, Gin demanda à Tsuna:


"Euh, Tsu, qu'est ce qu'on fait maintenant? Je veux dire, même si on tue ceux là, d'autres viendront, et si on les tue d'autres viendront, et quand bien même, si on tuait tous les marines, nos primes seraient si élevées qu'un amiral viendrait... Et puis, avec des si on coupe du bois quoi..."

Sur cette phrase foireuse, Gin jeta depuis son bras droit une grosse quantité de poison, comme si il prenait momentanément le contrôle de la situation, et se laissant un champ libre pour courir... Alors ils virent un port, oui, un port, et coururent droit vers sa direction... Mais quel bateau prendre? Le choix restait à Tsuna... Il y avait là bas une bonne dizaine de navire de guerre de la marine, et trois bateaux pirates assez grands, du moins beaucoup plus grands que l'épave trouvée à Shell, qui étaient sans doute ici en tant que tribus de guerre... Gin regarda son capitaine, attendant les quelconques directives, tandis que les marines arrivaient en grand nombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sawada Tsunayoshi

avatar

Messages : 24
Haki : 20

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 17M
Fruit du Démon: Yami Yami fruit

MessageSujet: Re: La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.   Ven 5 Aoû - 3:13

"Euh, Tsu, qu'est ce qu'on fait maintenant? Je veux dire, même si on tue ceux là, d'autres viendront, et si on les tue d'autres viendront, et quand bien même, si on tuait tous les marines, nos primes seraient si élevées qu'un amiral viendrait... Et puis, avec des si on coupe du bois quoi...
Ben qu'est-ce qu'on fait...? Heu.... NAVIIIIIIIIIIIREEEEEEEEEE!!! "

Je courrai accompagné de Gin, ce n'était pas du jeu: il pouvait aller plus vite alors que moi... Non... Nous allâmes en direction du port, prendre un navire comme je lui avais dit dans celui réquisitionné sur Shell. Sans relâche, nous essayons de fuir les soldats car, Gin avait raison: les tuer ne servirait à rien, d'autres apparaîtront. Perdu dans mes pensées, un bruit de fusil me réveilla. La balle me toucha sur le flanc, ne le traversa pas mais resta bel et bien ancré dans mon corps. La douleur était immense. Certainement par instinct de survie, mes ténèbres apparurent pour retirer la balle du corps. Le sang coulait comme une fontaine, je pressais la plaie tant bien que mal tout en supportant la douleur et pour pouvoir prendre un navire. Des tonnes et des tonnes de bâtiments se dressaient en face de nous: lequel choisir. Je n'avais pas le temps pour ça, vraiment pas le temps, il fallait que je me soigne au plus vite sinon je risquai d'y passer. Je fis un signe de tête à Gin pour prendre le navire le plus proche: un navire de la marine.
La course poursuite était devenue quelque chose dont je ne m’intéressais plus vraiment, seul la survie de Gin et moi-même était devenu primordiale. A l'aide de Gin je montai sur le pont.

" Gin! Occupes toi des voiles et de l'ancre! Dépêches toi! Vite! Je m'occupe de les retenir! "

Je jetai des barils remplient de poudre à canon sur la quai de ce royaume inconnu. J'attendais que les marines soient sur la passerelle qui menait au navire. C'est extrêmement dur à décrire cette partie là de mon histoire car, honnêtement, je ne me souviens presque plus de rien. Peut-être à cause de la marre de sang qui s'écoulait sous moi, peut-être à cause de l'adrénaline que me procurait cette situation, je ne sais pas.
Enfin bref, continuons: J'étais maintenant en haut de la passerelle, des renforts ennemies étaient arrivés, sans attendre je coupais le lien entre le pont et le navire. La moitié des soldats tombèrent à la mer, certains essayaient de monter en escaladant: Je les en empêchais mais... avec beaucoup de mal je bloquai des coups, en renvoyai certains, je pensai que notre heure allait arriver, commençant à perdre espoir au fil de cette scène. Puis, il amenèrent ce que j'attendais.

" Arrête-vous! Vous êtes en état d'arrestation pour être rentré dans ce royaume sans payer les frais! De plus, vous avez être entré par effraction dans un domaine privé: le domaine du seigneur de Bliss! Ne bougez plus!
Hahaha!! La bonne blague, vous pensez certainement que nous n'allons pas combattre? Non mais vous vous prenez pour qui? Retenez bien cela: Je suis Sawada Tsunayoshi, l'homme qui deviendra la personne la plus puissante sur ces mers, accompagné de Sakata Gintoki, mon vice capitaine et le second homme le plus puissant! A nous deux nous formons Lost Requiem, un nom qui fera trembler toutes personnes vivant dans ce monde! venez, nous vous attendons! Mais sachez que JAMAIS, non JAMAIS nous nous laisseront capturer bande d'incapable!!
Soit, alors mourrez. "
Trois boulet de canon nous arrivèrent dessus, c'était ce que j'attendais. Notre bateau commençait à prendre le large, c'était ce qu'il fallait. Je relâchais le pouvoir de l'obscurité, j'aspirai les boulets de canon puis les rejetais, ils touchèrent les barils remplit de poudre à canon: Le port explosa. Le choc de l'explosion eu pour effet de faire prendre la vitesse à notre nouveau navire. Je ne pus m'empêcher de crier quelque chose en faisant abstraction de la douleur:

" Souvenez vous bien de ce jour, cher marines, car jamais plus vous ne me verrez dans une situation aussi désastreuse, touchez moi encore une fois et vous le regretterez... beaucoup, très beaucoup. Maintenant, bonne chance pour suivre nos traces! "
Je n'étais pas sûr qu'ils avaient entendu la fin de mon misérable discours. Gin et moi nous regardâmes puis, éclatâmes de rire tout les deux. Au final, je tombai sur le sol, évanouis. Deux choses étaient néanmoins présentes dans mes pensées: Il fallait que je devienne plus fort, c'était une obligation et... Nous allions certainement avoir notre première prime...
Nous naviguions maintenant vers notre prochaine destination.


Dernière édition par Sawada Tsunayoshi le Dim 7 Aoû - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakata Gintoki

avatar

Messages : 31
Haki : 18
Age : 25

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 17M
Fruit du Démon: Doku Doku no Mi (fruit du poison)

MessageSujet: Re: La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.   Ven 5 Aoû - 8:42

La course folle vers le port commença. L'équipage du Lost Requiem au grand complet était en direction de cet endroit où attendaient tous types de bateaux, prêts à être démarrés, et prêt à être volés surtout... Enfin, créant une rampe de poison devant lui, et transformant pareillement ses jambes en poison, un poison violet, qui paraissait plus ou moins mortel, Gin s'approchait des bateaux. Insouciant de son ami et capitaine, qui selon lui était intuable, à même titre que lui, il fut tiré de ses pensées lorsqu'un coup de feu retentit... Lorsqu'il se retourna, il vit du sang coulé depuis le le flanc de Tsuna, celui avait apparemment été touché par balle. Voyant que le capitaine de l'équipage tenait bon, Gintoki ne découragea pas, et continua de dégager le terrain devant eux deux. Bien assez vite, les pirates mirent un pied sur le premier bateau de la marine en vue, bien que Tsuna eut besoin de l'aide de son vice capitaine à cause de sa blessure. Ensuite, un homme s'adressa au capitaine d'équipage, alors que le bateau commençait à bouger:

"Arrête-vous! Vous êtes en état d'arrestation pour être rentré dans ce royaume sans payer les frais! De plus, vous avez être entré par effraction dans un domaine privé: le domaine du seigneur de Bliss! Ne bougez plus!

Cet homme était assez drôle. On aurait même pu croire qu'il ne se doutait pas qu'il s'adressait à un équipage pirate dont les deux seuls membres étaient déjà très puissants... Bien que loin d'être au sommet de leur ascension. Tsuna répliqua alors:


"Hahaha!! La bonne blague, vous pensez certainement que nous n'allons pas combattre? Non mais vous vous prenez pour qui? Retenez bien cela: Je suis Sawada Tsunayoshi, l'homme qui deviendra la personne la plus puissante sur ces mers, accompagné de Sakata Gintoki, mon vice capitaine et le second homme le plus puissant! A nous deux nous formons Lost Requiem, un nom qui fera trembler toutes personnes vivant dans ce monde! Venez, nous vous attendons! Mais sachez que JAMAIS, non JAMAIS nous ne nous laisseront capturer bande d'incapable!!

En effet, depuis quand les pirates se rendaient? La peine de mort, ou Impel Down, autant dire la même chose, qui accepterait volontairement cela? Et puis les marines ici étaient assez faibles, car les plus puissants se trouvaient sur Grand Line, à Marijoa... Après tout, les vrais pirates étaient ceux de là bas, ceux qui visaient le nouveau monde. En bref, le marine protesta, et lança l'offensive ensuite:
"Soit, alors mourrez. "


La question était de savoir si il donnait un ordre à ses marines, ou si il parlait à Tsuna et Gin... Cependant, la réponse fut immédiate. Trois premiers boulets de canons furent lancés, mais usant de son Logia, le capitaine des Lost Requiem renvoya l'attaque sur des tonneaux de poudre qu'il avait plus tôt disposés. L'explosion fut fantastique, et quelques bateaux furent endommagés... Pendant ce temps, Gin en avait profité pour casser les canons des quelques navires de guerre de la marine qui aurait pu poursuivre les deux pirates, en les faisant fondre avec son poison... Alors une longue épopée pourrait ainsi commencer pour Tsuna et Gin... Quoi que actuellement, changer à nouveau de bateau serait une option plus envisageable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prime augmente pour Gin et moi-même? Rencontre entre Lost requiem et les marines.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugiwara Evolution :: RPG :: South Blue :: Royaume de Bliss-
Sauter vers: