Partagez | 
 

 Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Ven 14 Oct - 5:38

Je me réveillais subitement en relevant brusquement ma tête, la première chose que je vis: des papiers. Tout en posant ma main sur ma tête et en soupirant, je me levais en baillant doucement. C'est là que je vis Megurine toujours entrain de dormir sur mon canapé. Je regardais l'horloge situé à côté du porte-manteau et je vis qu'il n'était que 9H du matin. Je me grattais la tête tandis que je me dirigais d'un pas lent vers Megurine pour la recouvrir de mon manteau rouge, alors que je partais en direction de la porte...

Lorsque j'ouvrais la porte, je le fis le plus doucement possible pour faire moins de bruit, et je la refermais derrière moi. Je voyais que les couloirs étaient vides, tout le monde devaient se reposer à cause de la fête, je descendais les escaliers en m'étirant et je me dirigeais ensuite vers la salle d'entraînement. Elle était spacieuse, avec beaucoup d'éléments pour s'entraîner dans les mouvements. Il y avait aussi des altères, des barrières pour se suspendre dessus etc...

Je craquais mes doigts entre eux tandis que je me dirigeais vers le centre de la salle, je m'étirais les membres en m'asseyant par terre. Je tendais le plus possible les jambes, l'une vers la droite et l'autre de l'autre côté, faisant un grand écart. J'attrapais l'un de mes pieds en penchant le haut de mon corps vers se dernier et en soufflant un peu. Puis je changeais de pied en refaisant la même action. Je changeais de position en posant les paules de mes mains sur le sol, en tendant les jambes et en étant ventre au sol, puis je faisais des séries de pompes sans même les compters...

Après un nombre incalculable de pompes, je me relevais en essuyant mon front, je me dirigeais vers des accroches étant sur le mur, j'accrochais mes pieds sur le mur et était suspendu, je mettais mes mains derrière ma tête sans toucher cette dernière, et faisait des abdos en soufflant à chaque redressement vers le haut. Mon corps parraissait de plus en plus chaud suite aux nombreux mouvements, je me décrocher en posant mes pieds au sol...

Puis, tout en étant debout, je me pliais pour attraper le bas de mes chevilles, sans fléchir les jambes, je restait environ 30 secondes ainsi avant de lacher en me redressant, et en recommençant pour faire environ une trentraine de minutes. Puis je posais mes mains sur le sol et me tenait à la verticale, perpendiculaire au sol, puis je retirais une de mes mains pour n'être supporté que par une. Petit à petit je retirais les doigts de la main qui était posais au sol pour n'être supporter que par mon index. La douleur commençais à se faire sentir tandis que mon front suait beaucoup. Des petits tremblements se faisait sentir et je lâchais prise en reposant mes pieds au sol...

Je me relevais en secouant ma tête pleine de sueur, je regardais mes bras et mon torse pleine de sueurs, puis je tournais la tête vers la porte qui venait de s'ouvrir. Je dirigeais ma tête rapidement pour voir l'heure et il était environ 14H, cela va faire plus de 5H que je m'échauffais ? Et bien, je devais être bien rouillé...




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Ven 14 Oct - 7:44

    Yumiya fixa d'un œil distrait le plafond qui s'étendait devant ses yeux. Elle venait de se réveiller et n'avait pas vraiment envie de se lever ce matin-là, d'autant plus que la journée semblait déjà bien avancé. Elle avait comme l'impression, qu'aujourd'hui, il fallait qu'elle se réveille car quelque chose de spécial devait se passer. Elle eut beau chercher dans sa tête, elle ne trouva pas. Ce n'est qu'après une demi heure de rumination qu'elle se décida à se lever.

    Elle enfila ses habits et saisit son arc et son carquois tout en ouvrant la porte à la volée sans ménagement. Elle venait de se rendre compte qu'il était déjà presque midi. Ce n'était pas dans son habitude de dormir aussi longtemps et cela l'exaspérait un peu, elle rêvait encore du lever de soleil qui illuminait le ciel chaque matin.

    Elle soupira et referma la porte avant de marcher à l'aveuglette dans les couloirs. Elle sentait son ventre criait famine et partait en quête de nourriture. Elle fit le tour du bâtiment et arriva enfin dans le réfectoire. Elle se servit vite fait quelque chose à manger et l'avala sans laisser une petite miette. Elle avait déjà sauté son petit-déjeuner et ça suffisait à lui donner une faim de loup. Elle se resservit une seconde fois en astiquant l'assiette avec précision. Une fois sa faim apaisait, elle se leva et sortit. Elle erra durant plusieurs minutes dans les couloirs ne sachant pas trop quoi faire quand enfin elle se remémora les évènements de la veille.

    Ce qui l'avait poussé à quitter son lit douillet lui revenait enfin. Dante, le vice-amiral qui était à Amazon Lily, avait accepté de l'entrainer et lui avait donner rendez-vous cette après-midi. Elle jeta un vif coup d’œil à l'avancé du soleil et pressa le pas vers le centre d'entrainement, elle était déjà presque en retard, elle ne tenait pas à arriver en retard à son premier entrainement, elle souhaitait faire bonne impression pour l'instant. C'est ainsi qu'elle se trouva en train de courir dans les couloirs, renversant au passage plein d'objet qu'elle n'eut pas le temps d'identifier. Elle murmurait des excuses à toutes les personnes qu'elle bousculait sans être sûr qu'il l'entende. La plupart se retournait pour essayer de comprendre ce qui la pressait autant. Il faut dire qu'il était rare de voir quelqu'un courir dans les couloirs alors qu'aucun danger ne menace.

    Elle ralentit quand la porte du centre d'entrainement lui faisait face et reprit son souffle progressivement. Elle poussa ensuite la porte et vit le vice-amiral remplis de sueur en face d'elle. Une odeur de transpiration emplissait l'air et l'archère retint un regard dégouté, ce n'était pas une odeur très agréable à sentir. Dante était certainement ici depuis un bon bout de temps, pas comme elle qui s'était réveillé il y avait à peine deux heures de cela et avait faillis oublié son rendez-vous. Elle douta qu'elle eut fait le bon choix en demandant à Dante de l'entrainer, elle serait certainement exténué dès le début. Elle était tout de même assez heureuse d'être ici, son plaisir serait certainement de courte durée, mais bon. Elle adressa un petit sourire au vice-amiral puis dit :

    - Bonjour !


    La borgne détailla l'homme qui lui faisait face, elle ne l'avait jamais encore fait pour le moment, c'était pourtant l'une des premières choses qu'elle faisait lorsqu'elle rencontrait quelqu'un. Il possédait des cheveux blancs et des yeux couleurs d'argent. Il semblait plutôt bien musclé, la Colonelle devait avoir l'air plutôt flasque à côté de lui. Elle n'avait pas non plus envie d'avoir l'air d'une grosse vache.

    Elle attendit les consignes de l'homme avec un peu d'impatience. Ne sachant pas trop ce qui allait lui arriver, elle était déjà prête à sortir son arc. Il faut dire qu'elle se méfiait un peu plus de lui car il avait pointé son arme sur elle et qu'elle n'avait pas trop envie qu'il lui arrive la même chose qu'à Grey. Elle se demandait encore ce qu'il allait lui arriver, mais là n'était pas la question. Malgré tout, si la femme lumière l'apprenait, elle viendrait certainement à son secours, il y avait très peu de chance pour qu'il est la vie sauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Ven 14 Oct - 9:38

Enola était réveillé depuis dix heures ce matin mais elle aimait rester dans son lit bien chaud surtout qu'il ne faisait froid au dehors et elle voulait paresser surtout après l'entrainement qu'il lui avait fait de plus elle s'était fais mal sans doute un faux mouvement. Enfin elle s'était trouvée des excuses pour rester au lit sans que personne la dérange mais pas sur qu'il y est des gens encore à cette heure, la fête avait battu son plein mais dés qu'elle avait balancé sa bouteille sur la tête de Riku qui ne lui avait rien fait vu qu'il était un logia. Elle avait omis cet information puisqu'elle voulait lui rendre la monnaie de sa pièce.

Au bout de quelques minutes, elle se leva en s'étirant et un bâillement en prime, elle se prépara pour sa journée même si c'était encore une journée où elle allait vagabonder sans but et sans mission. Elle regarda le ciel par la fenêtre, il y avait un grand soleil au-dehors mais il ne faisait pas aussi chaud. Elle repensa à son entrainement à Impel Down est constaté qu'elle n'était pas suffisamment forte même si il s'agissait d'un Amiral contre qui elle s'était battu, ce n'était pas une excuse. Elle prit son épée double qui était posé à coté de son lit et sortit de sa cabine avec un air assez déterminer à devenir plus forte

En y repensant le combat n'était pas vraiment son fort, si on y réfléchissait d'un peu plus près même si on lui avait assez bien appris le combat à l'épée double qu'elle portait dans son dos. Elle était surtout douée dans la traque d'une cible en pleine nature et peut être assez stratégique enfin quand elle est seule car le travail n'était vraiment pas son truc. Elle marcha dans les couloirs vides de la marine en direction de la cantine pour manger un morceau bien sur il n'y avait personne. Elle du aller en cuisine pour se prendre un truc à manger vite fait comme cela elle serai calé pour toute la fin de la journée.

Elle repartis pour aller dehors quand elle vit que la salle d'entrainement où se trouvait tout les appareils de muscles s'y trouvait de la lumière au travers de l’entrebâillement de la porte. Elle s'y approcha et vit Yumiya devant le Vice-Amiral Dante qu'elle avait rencontré à Bliss, personne sur lequel n'avait pas trop de préjugés et de toute façon, elle s'en fichait de comment pouvais être les gens. Elle ouvrit la porte et entra comme si de rien était et se cala contre un mur sans mot dire, elle avait mis à plus tard son entrainement car elle était intrigué de savoir ce qu'ils allaient faire ces personnes dans cette salle sans doute s'entrainer mais peut-être qu'elle pourrait en apprendre plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Megurine

avatar

Messages : 55
Haki : 22

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Dim 16 Oct - 7:02

    Luka dormit. D’un sommeil profond. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle était totalement reposée. Et avait l’impression d’avoir dormi trois jours. Elle regarda le plafond et s’étira. Ce petit somme lui avait faire un bien fou. Elle pourrait tenir au moins deux jours sans dormir… Mais seulement si c’était obligatoire. Parce que, tant qu’à faire, autant dormir tous les jours. Elle s’étira, et après de longues secondes, se rendit compte qu’elle avait le manteau de Dante sur elle. La marine leva un sourcil. Cet homme était étrange… Elle, tout ce qu’elle voulait c’était lui mettre la pression pour récupérer son argent en le harcelant et en restant coller à lui, et, lui, en retour, il s’occupait bien d’elle… Elle ne comprenait pas tout… La jeune fille haussa les épaules. Il y avait toujours certaines choses qu’elle n’arrivait pas à comprendre…

    Après avoir bien profité du fait d’être allonger sur un canapé super confortable et d’avoir super bien dormi, Luka se leva. Elle regarda le bureau vide, et les papiers dessus. Pour ensuite diriger son regard vers la fenêtre. Bon, elle savait qu’elle avait dormi un long moment, et qu’il devait être vers midi, vu la hauteur du soleil dans le ciel… Elle décida, avant toute chose, de ranger un peu le bureau. Elle prit le soin de trier les documents, et de les ranger correctement. Ensuite, elle prit une des piles et s’apprêta à les emmener aux archives pour les conserver. Mais son regard fut attiré sur le manteau du vice-amiral. Elle posa les papiers qu’elles avaient dans les bras à même le sol, et prit le vêtement pour l’accrocher au porte-manteau. Ensuite, elle récupéra les papiers et sortit du bureau. En bon marine, elle alla dans la pièce où étaient archivés tous les documents sur toutes les batailles depuis que les rapports sur papier existaient.

    Elle ouvrit doucement la porte, et fut une nouvelle fois attirée par l’atmosphère. Déjà, la pièce était immense. Faiblement éclairée, et remplie par des dizaines et des dizaines d’étagères. La quasi-totalité de ces étagères étaient d’ailleurs remplies. Luka s’émerveilla devant un tel ordre. Garder tout ça en état devait être bien compliqué. Enfin, elle passa entre les rayons et se dirigea vers le bureau de [de la] responsable qui s’occupait des archives, toujours sa pile de feuille dans les bras.

    Elle arriva prêt du bureau et tourna la tête, à gauche, à droite, personne… Elle posa donc ses papiers sur le bureau, pour se débarrasser un peu, et regarda sur les rayons à sa gauche. Au troisième qu’elle passa, elle vit une femme. Femme qui était en train de lire un papier, les sourcils froncés. Elle marmonna quelques mots incompréhensibles et se retourna pour mettre la feuille sur une étagère derrière elle. Luka se racla la gorge et lui dis bonjour. La jeune femme fut si surprise qu’elle saute sur place, elle ne l’avait pas entendu apparemment. Elle remit vite ses lunettes sur son nez, et fit un grand sourire à Luka en lui demandant si elle pouvait l’aider. La jeune fille lui rendit son sourire, elle aimait bien cette jeune femme. Et, dans un sens, la respectait pour son travail, elle lui répondit qu’elle avait ramené les documents qu’elle lui avait emprunté.

    L’archiviste la remercia de les avoir rapportés si vite et alla les récupérer sur son bureau. Luka la suivit et lui proposa de l’aider. Après tout elle avait du temps libre, et cela l’amusait de restée avec la jeune femme. Ce n’était pas la première fois d’ailleurs. Elle resta donc un long moment avec elle, à l’aider dans son travail. Elles rigolèrent bien, puis vint le moment où Luka entendit son ventre gargouiller… Et l’archiviste aussi. Et, voyant que Luka n’irait pas manger avant d’avoir fini de l’aider, la jeune femme la vira totalement de la pièce. La colonel se retrouva donc dehors…

    Et donc, elle partit manger. Arrivée au réfectoire, elle se servit et mangea, elle avait passé beaucoup de temps avec l’archiviste, une heure minimum, mais elle n’avait pas vu le temps passer. Elle s’étira une nouvelle fois et finit son assiette. Elle alla les reposer en reprenant son air naturel. Enlever le sourire. Et, ne sachant plus quoi faire, parti à la recherche de Dante. Depuis qu’elle lui avait donné le résultat de ses recherches elle ne l’avait plus vu. Mais, apparemment, il était revenu dans son bureau, vu qu’il lui avait laissé son manteau. Donc elle réfléchit, où aurait-il bien pu aller ? Ses pas la menèrent à une porte. Quelconque. Mais bien sûr, elle avait étudié le plan de MarineFord. Bien que compliqué avec ses couloirs en labyrinthe, Luka avait réussi à bien le comprendre. Et donc, elle était devant la salle d’entrainement. Elle se dit que si elle était arrivée là, il fallait bien qu’elle entre. Au risque de ne trouver que des hommes qui lui était inconnu. Donc elle poussa doucement la porte et entra.

    Au milieu de la pièce, il y avait Dante. Au moins, elle avait réussi à le trouver. En face de lui, une marine que Luka avait brièvement vu à la fête du jour précédent, et contre un mur, la sous-amiral Enola Kudo, que la colonel avait rencontré à Bliss. Là où elle avait fricoté avec on-ne-sait-pas-qui. Mais ils étaient seuls. Ce qui étonna la jeune fille. Elle s’attendait à ce qu’il y ait plus de monde. Ou alors était-ce parce que c’était leur de manger ? Quoique, Luka ne savait pas trop l’heure qu’il était. Et, dans le réfectoire, il n’y avait pas grand-monde d’ailleurs. Mystère alors. Les marines ne s’entraînaient pas tant que ça, il fallait croire… Ou bien alors il y avait une deuxième salle et Luka ne l’avait pas remarqué… Enfin bref, elle ne resta pas bien longtemps sur place, et, après avoir marmonner un petit ‘Bonjour’ alla vers un fauteuil. Elle n’avait aucune envie de s’entraîner. Elle était seulement en tant que spectateur. Rien de plus…


Double Compte : Nami-san


Fichtre... Dante a encore fui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Lun 17 Oct - 4:15

J'observais Yumiya qui venait d'entrer, sans tarder elle me saluat avec un boujour tout à fait banale, mais j'arrivais à voir dans son attitude qu'elle était un peu agitée et impatiente, attendait-elle ce moment avec si peu de patience ? Et bien, la plupart de ceux qui me connaissaient auraient fuis à sa place...Enfin bref, je voyais également Enola arrivée quelques secondes plus tard, je l'avais connue il y a une semaine lors de ma visite sur Bliss, d'ailleurs je me demandais coment ça allait entre elle et ce fameux Ichigo, quoique, ce n'est pas le premier de mes soucis...

Elle posa son dos contre le mur et attendait de voir ce que j'allais faire, je gardais un visage indifférent quand tout à coup Megurine arriva à son tour, mais qu'est-ce qu'elles ont toutes à venir en salle d'entraînement ? Surtout que les deux dernières arrivantes ne semblaient pas venir ici pour participer, mais plutôt pour squater...ah lala, c'est pas mon jour de chance on va dire...

Bref, je me dirigeais vers le mur à ma droite pour prendre une serviette blanche accrochée au mur, je m'essuyais rapidement le visage, les cheveux, le torse et les bras avec, pour finir par la poser sur mon épaule la laissant pendre par-dessus mon torse. Je m'approchais de Yumiya en la regardant comme si je l'analysais, je pouvais voir qu'elle était borgne, qu'elle utilisait un arc, mais elle ne semblait ne pas avoir d'autres armes en sa disposition...

De toute façons je n'allais pas tarder à commencer l'entraînement alors autant ne pas la faire attendre et l'acceuillire comme il se doit:

"Merci d'être à l'heure Yumiya, avant de passer à l'entraînement j'aimerais en savoir un peu sur toi, parle moi de ton style de combat, si tu es rapide ou agile, souple ou au contraire rigide etc...ensuite explique moi ton expérience en combat, si tu es plus du genre à utiliser l'environnement à ton avantage, si tu sais analyser parfaitement ce qui t'entoure pour pouvoir espérer avoir un avantage sur ton adversaire etc..."

Je pense qu'il y avait d'autre point à éclaircir mais selon moi ce sont les plus importants pour commencer cet entraînement pour elle, j'attendais ses explications avec attention...




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Lun 17 Oct - 7:02

    Après que Yumiya est traversé la porte, il sembla qu'une nouvelle personne débarque. C'était Enola. L'archère avait eut l'occasion de faire un peu sa connaissance durant une mission mais sans plus car celle-ci restait très distante. Elle s'adossa au mur et resta là-bas comme si de rien été. L'archère se demanda ce qu'elle pouvait bien faire ici à regarder un entrainement où elle n'était pas invité. Après tout si ça lui faisait plaisir, c'était son droit.

    Une nouvelle personne arriva à son tour. La borgne ne la reconnut pas, elle savait juste qu'elle l'avait vu lors de la fête, c'était la même femme qui avait murmuré des mots à l'oreille du vice-amiral avant qu'il n'arrête Grey. Elle inspecta la femme, se demandant bien ce qu'elle pouvait faire ici. On aurait dit que tout le monde c'était donné rendez-vous ici. La femme se cala dans un fauteuil comme une spectatrice attendant le début d'un film.

    Dante se dirigea vers le mur situé à droite et se saisit d'une serviette pour essuyer la transpiration puis laissa la serviette pendre sur ses épaules. Il s'approcha ensuite de l'archère et la regarda comme un médecin cherchant de quoi elle pouvait bien souffrir. Elle attendit que le vice-amiral cesse son inspection et se décide enfin à dire quelque chose d’intéressant. Il prit enfin la parole :

    - Merci d'être à l'heure Yumiya, avant de passer à l'entraînement j'aimerais en savoir un peu sur toi, parle moi de ton style de combat, si tu es rapide ou agile, souple ou au contraire rigide etc...ensuite explique moi ton expérience en combat, si tu es plus du genre à utiliser l'environnement à ton avantage, si tu sais analyser parfaitement ce qui t'entoure pour pouvoir espérer avoir un avantage sur ton adversaire etc...

    La Marine laissa échapper un petit soupir. Elle ne savait pas du tout quoi raconter sur le moment. Elle prit un certain temps à trouver une réponse adéquate. Elle était un peu gêné à l'idée que trois personnes attendaient sa réponse et qu'elle soit observer par ces trois personnes. Elle n'avait l'habitude de parler à plus d'une ou deux personnes, surtout dans de tels conditions. Elle se décida enfin à répondre :

    - Comme vous l'avez sans doute remarquer, je me bats principalement avec mon arc. Je n'utilise aucun fruit du démon et je ne compte pas en utiliser un. Je suis plutôt souple mais pas très rapide, sans être pour autant trop lente. Ce n'est pas comme si j'étais une très grande stratège mais, je préfère utiliser ma tête plutôt que ma force sachant que je n'excelle pas là-dedans.

    Elle prit un instant pour réfléchir puis continua :

    - Je n'utilise pas beaucoup ce qui m'entoure, mon cerveau ne réfléchit pas encore assez vite pour trouver une solution facilement. A part ça... Je pense avoir fait le tour...

    Elle se tut et attendit que le vice-amiral lui répondes ou qu'un des spectateurs fassent quelque chose, qui sait pourquoi ils étaient là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Megurine

avatar

Messages : 55
Haki : 22

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Mer 19 Oct - 9:00

    Luka, qui était toujours assise sur sa chaise, regarda plus attentivement les personnes qui étaient autour d’elle. D’abord Dante, là elle n’y avait pas de découverte, ensuite Enola, qui restait contre le mur et observait, tout comme elle, et bien sûr, la dernière, dont la colonel ne connaissait pas le nom. Elle portait un arc, et les flèches qui vont avec bien sûr. Et elle était borgne… Détail plus qu’important. Car, être archère et borgne, ce ne devait pas être pratique. Mais, si elle continuer à faire du tir à l’arc, on pouvait conclure que son œil borgne n’était pas l’œil qu’elle utilisait pour tirer. Sinon elle aurait arrêté cette vocation et serait parti sur un autre entraînement. Ou bien tout simplement elle aurait arrêté ce travail. Et aurait pu finir en boulangère… Triste fin… Enfin bref, elle fut tirée de ses pensées en voyant Dante bouger. Il partit à l’ opposer de sa position précédente, et prit une serviette. Avec laquelle il s’essuya. Effectivement, Luka n’y avait pas faire attention, mais il était couvert de sueur… Il s’était surement entraîner longtemps. M’enfin, en attendant, ce n’était pas très hygiénique, même normal… Surtout que, la pièce étant fermé, ça ne sentait pas forcément la rose. Preuve que d’autres s’étaient entraînés.

    Mais passons, après avoir déposé, ou plutôt jeter, la serviette sur son épaule, Dante commença à parler à la femme qui était inconnue à Luka. D’après ce que disait le vice-amiral, la jeune femme s’appelait Yumiya. Nom curieux, mais pas moche. Et, toujours d’après les paroles de Dante, elle était là pour un entraînement avec ce dernier. Tiens, ça étonna Luka. Elle ne savait pas qu’il était du genre à apprécier de faire le ‘mentor’. Fallait croire que si. Nouvelle information à ranger dans le coin de sa tête. Section ‘Vice amiral voleur’. Et, nouveau dossier, celui de Yumiya. Peu d’information pour le moment, à part qu’elle était archère donc, borgne, et qu’elle ne se considérait pas comme assez forte. Et, grâce aux questions que posaient Dante, elle en sut un peu plus.

    Tout d’abord que Yumiya n’avait aucun fruit du démon, et qu’elle ne désirait pas en avoir un. Luka leva un sourcil. C’était pourtant un bon moyen de gagner en force et en puissance. C’était étrange qu’elle n’en veuille pas. Elle ajouta qu’elle était souple, c’était un bon point, mais pas rapide, c’était dommage. La rapidité était une chose très pratique. Pour fuir notamment, mais aussi pour esquiver. C’est en cela que Luka remerciait son père de l’avoir entraîner à ce point. Elle était plus rapide que la plupart des personnes, peut-être même de la personne qui courait le plus vite… Enfin, elle n’en savait rien. Mais bref, Yumiya continua en disant qu’elle privilégiait la tête plutôt que les muscles. C’était bien. Et ajoutant qu’elle n’était pas une grande stratège non plus. Mais quand même, rien que de la voir, elle avait l’air pas mal niveau intelligence. Ce serait peut-être intéressant de lui parler… M’enfin, leur conversation pourrait tourner en interrogatoire discret si elles discutaient. Et, bien sûr, ce serait Luka qui poserait les questions. Pas le contraire. Surtout que si c’était le cas, Luka n’y répondrait pas. Pas du tout. Restait juste à savoir si Yumiya pouvait répondre sans broncher, ou si alors elle se douterait de quelque chose et répondrait vaguement des réponses. Non précises. Ce serait grâce à cela que Luka évaluerait si Yumiya était ou non ‘intelligente’. Mais bref, elle n’était pas là pour ça.

    Enfin, si, vu qu’elle était là pour observer, et retenir. Et archiver. Dans sa tête. Comme elle aimait le faire. Comme elle faisait souvent. Dès que ça lui paraissait intéressant à vrai dire. C’était toujours utile d’avoir des informations sur certaines personnes. Très utiles même. Et c’est pourquoi elle le faisait. Et profitait de sa bonne mémoire. Et de sa capacité à analyser les choses. Même en combat c’était pratique. Parce que, c’est vrai qu’elle n’excellait pas dans ce domaine. Un entraînement ne lui ferait pas de mal non plus, mais elle n’en voyait pas l’utilité, tant qu’elle ne se blessait pas. Surtout qu’elle était rarement envoyer en mission de tuerie. Donc elle était assez tranquille de ce côté-là. Mais, ce serait peut-être intéressant de voir l’entraînement d’une archère. Peut-être y aurait-il des techniques qu’elles pourraient modifier à sa sauce pour ses entraînements en solo. Comme ceux qu’elle fait périodiquement. Elle réfléchit pendant un instant encore, lorsque son regard fut attiré sur Enola. Elle se demanda un moment ce qu’elle était venue faire… Surement pas pour observer comme le faisait Luka… C’était curieux. Elle attendit impatiemment qu’elle agisse. Peut-être cela deviendrait-il plus intéressant… Luka s’assit donc dans sa position préférer, jambe replié contre son torse, et la tête poser sur ses bras entourant ses genoux. Certes peu confortable sur une chaise, mais elle aimait bien être comme ça, alors autant en profiter, en attente des réjouissances.


Double Compte : Nami-san


Fichtre... Dante a encore fui....


Dernière édition par Luka Megurine le Jeu 20 Oct - 5:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Mer 19 Oct - 11:31

Enola n'avais pas bougé lorsque Mégurine entra dans la salle d'entrainement, elle lui jeta un regard à la dérobée mais ne lui prêta pas plus attention que cela. Néanmoins elle l'entendis murmurait bonjour puis qui alla s'asseoir, elle n'avait pas l'air de vouloir participer à cet entrainement enfin d'après ce que pouvez voir Enola ce n'était pas une simple discussion. Dante n'avait pas l'air d'avoir le même comportement qu'à Bliss du genre je-m’en-foutisme de tout, et paraissait au contraire sérieux. Il alla chercher une serviette qui se trouvait un peu plus loin de l'endroit où il se trouvait, s'épongea avec pour revenir vers Yumiya.

Il s'arrêta devant elle s'en mot dire pendant quelques minutes, sans doute il l'analysait ou quelques choses d'autre enfin elle ne pouvait pas lire dans les pensées des gens pour son grand bonheur. Elle se demandait ce qu'avait ce Vice-Amiral de spécial pour que Yumiya lui demande un entretient qui ressemblait à entrainement, elle était vraiment intrigué par cet homme car elle ne l'avait jamais vue combattre. Elle fronça les sourcils sans doute qu'il devait être très redoutable. Puis ses doutes fut confirmé quand il parla:

- Merci d'être à l'heure Yumiya, avant de passer à l'entraînement j'aimerais en savoir un peu sur toi, parle moi de ton style de combat, si tu es rapide ou agile, souple ou au contraire rigide etc...ensuite explique moi ton expérience en combat, si tu es plus du genre à utiliser l'environnement à ton avantage, si tu sais analyser parfaitement ce qui t'entoure pour pouvoir espérer avoir un avantage sur ton adversaire etc...

Elle ne dit rien attendant la réponse de la colonelle a qui elle avait déjà fait une mission et un autre marin porté disparut enfin bref on ne plains pas de cela. Elle est attentive au moindre geste de la jeune fille qui étais devenue borgne, elle n'avait pas été mis au courant de comment elle se l'était et puis elle n'avait pas l'air de s'en plaindre. Elle ne l'avait vu qu'une fois combattre mais c'est vrai qu'elle n'était pas le genre a se jeter sur l’ennemi s'en réfléchir. Elle avoue qu'elle n'arrivait pas analyser ce qu'il fallait analyser dans un sens Enola était un peu pareil sauf quand il s’agissait de son terrain donc là ou était la végétation .

Enola voulait voir ce que pouvait faire Dante même si elle se doutait qu'il allait répliquer a ce qu'elle comptais faire. Elle réfléchit puis couru vers Dante assez rapidement puis quand elle jugea que l'endroit qu'elle visait, était à bonne distance de son pied. Elle fléchit un peu les jambes et sauta puis se tourna sur le coté et envoya sa jambe droite qui se trouvait à présent derrière Dante vers sa nuque. Elle s'en mordrait surement les doigts mais il fallait que sa curiosité soit satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 20 Oct - 4:27

J'attends avec une certaine impatience la réponse de Yumiya, car si je ne savais pas comment elle combattait, ses aptitudes etc je ne pourrais pas trouver les bons moyens de l'entraîner...enfin bref, je la voyais qui réfléchissait un moment, sûrement pour trouver les bons mots. Elle affirma le fait qu'elle combattait avec son arc, qu'elle était plutôt souple mais pas très rapide, ni lente non plus. Elle ajouta également qu'elle n'avait pas de fruit du démon et qu'elle n'en aurait jamais à en manger un. Je ne trouvais pas vraiment ce choix si étonnant, beaucoup de gens sont arrivé à une grande force sans fruit du démon, comme mon père ou encore...mon frère...

Un instant je semblait être déconnecté de tout ce qui m'entourait, le décor autour de moi semblait disparaître, remplacer par une pultitude de souvenir, de mn frère, mes parents, de moi...Je pouvais sentir mes mains trembler doucement, je serrais le poing en baissant la tête, mes cheveux se baissièrent un peu plus et cachèrent mes yeux. Puis soudain, je me repris vite en ayant sentit une présence derrière moi. Je sentais le coup arriver et je me retournais à moitié pour bloquer le coup en l'attrapant avec ma main....

Je voyais que je venais d'attraper le pied d'Enola qui voulait sûrement me tester, je fus vite de retourne à la réalité quand soudain mon regard si calme changea subîtement en un regard emplie de colère et de froideur. Je fixais les yeux d'Enola tandis que l'ambiance dans la salle d'entraînement changeait petit à petit, une ambiance opressante s'installer et on pouvait ressentir le changement...

Spoiler:
 

"Que fais-tu, Enola ?"

Ma voix semblait avoir subîtement changée, elle parraissait plus sombre et plus sinistre. Je n'irais pas jusqu'a dire que j'inspirais la peur, mais on pouvait bien remarquer que ce n'était pas le moment de rigoler avec moi, les 3 marines dans la salle ont sûrement déjà due comprendre qu'une erreure les conduiraient à la mort en cet instant...




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 20 Oct - 4:58

    Yumiya se dandina sur ses pieds en attendant que le vice-amiral qui semblait complètement plongé dans ses pensées, repense à ce qui se passait ici. Elle en profita pour jeter un coup d’œil autour d'elle, elle se trouvait ici entre quatre murs, elle avait l'habitude de s'entrainer dehors, qu'il pleuve ou qu'il fasse une chaleur accablante. C'était devenu une habitude pour elle, et de se retrouver dans un endroit cloitré comme celui-ci la rendait mal à l'aise.

    Il y avait peu de personne dans la salle, mais seuls trois personnes intéressé l'archère, Dante, Enola et la fille mystérieuse dont elle ignorait tout même le nom, elle ne supportait pas d'être épier de cette façon, elles leur auraient bien demandé de s'en aller mais ce n'était pas très polie. Elle demanderait certaine à cette femme ce qu'elle faisait ici, elle avait bien le droit de savoir au moins qui c'était.

    Elle continua à se dandiner comme un pingouin sur ses deux pieds en attendant une réponse ou que quelque chose se produisit. Elle n'eut presque pas le temps de remarquer qu'Enola c'était approché du vice-amiral et venait tout juste tenter de le frapper à la nuque. A sa place, la borgne n'aurait jamais fait ça, le vice-amiral n'avait pas la réputation d'être très doux.

    Une ambiance oppressante commença petit à petit à envahir la salle. Ça ne donnait pas beaucoup envie de rester dans la pièce, enfermé. Le vice-amiral était certainement très en colère du geste qu'avait réalisé Enola. L'archère ne pouvait distinguer son visage, mais songea qu'il en était mieux comme ça, certainement aurait-elle reculer de quelques pas en le voyant, ça ne devait pas être un visage très amical.

    La voix de Dante brisa le silence :

    - Que fais-tu, Enola ?


    La Marine jeta un coup d’œil vers la sous-amirale et se décala de quelques pas au cas ou un combat se déclenchait, elle ne voulait pas se trouver en plein milieu de celui-ci si cela se produisait, ce n'était pas ses affaires même si cela troublait son entrainement, elle avait encore assez de temps pour le clôturer, rien ne presser vraiment pour l'instant, à moins que le lendemain, une guerre éclaterait, dans ce cas, elle aurait des raisons d'en vouloir à Enola mais pour l'instant elle se contenta de rester muette, ne préférant pas troubler le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 20 Oct - 9:44

En même temps qu'elle avait lancé sa jambe sur la nuque, elle l'avait regardé et avait remarqué qu'il avait baissé la tête. Il semblait dans ses pensées et donc ailleurs ce qu'elle n'avait pas prévu car elle voulait qu'il soit sur ses gardes à ce moment là de plus frappé qui avait l'air songeur a ce point n'était pas dans son habitude mais elle était lancée et ne put s'arrêtait. Cependant a la dernière second au moment où sa jambe touchait sa nuque il se retourna et lui attrapa le pieds pour l'arrêtais d'un coup net.

Enola vu surprise car il s'était retourné à une vitesse incroyable, peu de personne dans la marine avait pouvait faire de même à part ce de son rang ou supérieur à moins que cela soit un pu réflexe mais vu le personnage cela n'était sans doute pas le cas. Soudain elle sentis une paire de yeux se fixait sur elle, elle leva la tête vers Dante après avoir posé sa jambe libre de manière à ce qu'elle est le moins mal car il n'avait pas l'air de vouloir lâcher sa prise. Elle le regarda donc dans les yeux et aussitôt elle sentis des frissons dans tout le corps. De plus l'ambiance de la pièce était devenu tendu mais surtout oppressante ce qui aurait pu rendre mal à l'aise Enola de plus le regard n'aurais rien arranger si elle n'était pas froide. Puis il lui posa une question et on pouvait y entendre une voix sinistre et emplis de colère:

- Que fais-tu, Enola ?

Elle ne dis rien tout de suite et essaya de trouver les mots pour parler tout en baissant la tête car elle sentait qu'elle ne devrait pas jouer plus avec ces nerfs. Mais elle décida de parler franchement et car ce n'est certainement pas lui qui allait l'impressionner à un point où elle devrait se soumettre face à une sensation presque meurtrière. Elle releva la tête en le regardant bien dans les yeux avec un air qui voulait dire qu'elle n'avait pas peur de ce qu'il lui ferait un peu comme un air de défis et un sourire froid apparut tout comme sa voix qui :

Eh bien cela ne s'est pas vu Vice-Amiral Dante, je vous ai attaqué par derrière pour vous tester car je ne vous ai jamais vu combattre donc je me demandais si on pouvait faire confiance pour entrainer Yumiya. J'avoue que vous m'avez impressionné en vous retournant à cette vitesse bien que vous aviez l'air perdu dans vos pensées pendant quelques secondes mais cela pouvait très bien être un simple réflexe. Donc je ne suis pas encore assez convaincu de vos capacité même si d'autres ont l'air de croire que vous êtes aptes à entrainer une personne.


Elle le regardais toujours aussi froidement mais avec détermination, si il voulait la punir pour ce geste et bien elle l’accepterai mais elle n'abandonnerait pas pour autant sa liberté de mouvement, de parole pour éviter de ce faire tuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Megurine

avatar

Messages : 55
Haki : 22

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Ven 21 Oct - 20:31

    Comme Luka si attendait, la sous-amirale Enola Kudo passa à l’action. La colonelle sourit, elle avait d’abord crut rêver mais non, Enola attaquait bel et bien Dante. Elle avait du cran. Vraiment. Parce qu’il en fallait pour attaquer quelqu’un comme le vice-amiral, il n’avait pas vraiment la réputation d’être un tendre. Et, apparemment, elle avait misé sur l’effet de surprise. M’enfin, un peu avant qu’elle n’attaque, juste après que Yumiya ait parlé, Dante avait soudain baissé la tête, comme ci il pensait totalement à autre chose. Pourtant, Yumiya n’avait rien dis de particulier. Rien qui ne puisse soudain rappeler quelque chose en tout cas. Bon, ça voulait dire qu’il utilisait bien son cerveau, et qu’une des paroles de Yumiya avait fait tranquillement son chemin dans son esprit pour lui tirer un mauvais souvenir. Et, bien évidemment, Enola n’avait pas pu trouver un meilleur moment que celui-là. Comme si elle voulait accentuer le danger en fait. Ou alors elle n’avait juste pas fait attention au fait qu’il pensait à quelque chose de pas forcément très gai, et avait juste profité du fait qu’il ait la tête baissé. Mais c’était sans compter sur le sixième sens de Dante. Qui sentit le coup d’Enola venir, et qui put l’intercepter.

    Et c’est là que l’atmosphère de la pièce changea totalement. Elle était… Oppressante. C’était d’ailleurs étrange. Luka se redressa, curieuse. Ça allait devenir intéressant. Et cette idée se renforça lorsque Dante parla. D’une voix à faire trembler un écureuil. Qu’elle étrange comparaison d’ailleurs… Luka ne comprenait pas toujours ce qui lui passait par la tête en fait… Mais bref, là elle sentait que ça allait mal, très mal finir. Mais bon, comment agir ? Si elle tentait quoique ce soit, elle risquait les dommages collatéraux. Et ce n’était pas toujours très joyeux. Bizarrement, elle eut une envie irrésistible d’éclater une nouvelle bouteille de verre sur le crâne de Dante. Ah, quel merveilleux souvenir de Bliss… Ça lui avait fait un bien fou n’empêche. M’enfin, il n’y avait pas vraiment de bouteille en verre dans les environs… Et rien qu’y puisse en faire office. Et puis, si elle faisait ça, elle pouvait très bien mal finir elle aussi. Donc en fait, il ne lui restait que la parole. Chose bien énervante parfois, que de ne pouvoir rien faire d’autre que de parler. Ou attendre. Et, dans notre cas, Luka allait tout simplement attendre qu’Enola essaie de se sortir de sa situation.

    C’est vrai aussi que sa position ne devait pas être des plus agréables, la jambe levée comme ça, et le danger devait être fortement ressenti vu la proximité entre elle et la source de… Colère ? Enfin, Luka ne savait pas trop quoi en dire… Elle voyait Dante de dos. Et donc ne voyait pas ses yeux. Aaah, qu’est-ce que ça aidait de voir les yeux. Ca reflétait si bien les émotions de leurs propriétaires. C’était une chose magnifiquement pratique que de lire dans les yeux des gens. Malheureusement, c’était tous sauf facile, surtout chez certaines personnes. Sauf que dans notre cas, et vu l’ambiance qui s’était installé à cause de Dante, bah ça devait bien se voir qu’il était en colère. Même p’tête un peu trop. A faire hérisser les poils d’un bison.

    Et puis, surtout, le vice-amiral s’était énervé bien vite. Enola ne l’avait surement pas attaqué sans raison. Elle avait surement une idée dernière la tête. Elle devait vouloir lui demander quelque chose. Ou bien tester sa force… Enfin, dans tous les cas, elle avait obligatoirement une raison pour attaquer un vice-amiral… Mais bon, justement, Dante était tout sauf idiot, donc il aurait très bien pu comprendre tout seul qu’elle avait une raison bien précise pour l’attaquer de la sorte. Et bah non, il avait fallu qu’il se mette en colère. Montrant ainsi d’une merveilleuse façon qu’Enola l’avait attaqué au pire moment. Ou bien alors qu’elle avait un don pour jouer avec les nerfs du vice-amiral. D’ailleurs, sa réponse fut assez… Bizarre. En fait, on aurait dit qu’elle n’avait pas peur du tout de Dante, même lorsqu’il était dans cet état. Aah, elle cachait très bien ses sentiments la sous-amirale. C’était bien ça. Parce qu’elle avait répondu d’une manière… Impertinente un peu, surtout au début. Dans un sens elle avait eu un peu raison. Car, répondre en demandant si ça ne s’était pas vu, était un peu une manière de se moquer des questions du vice-amiral. Mais bon, la suite était plus intéressante.

    Elle dit qu’elle voulait le tester pour voir s’il était apte à entraîner Yumiya. Pourquoi pas, c’était une bonne raison. Elle ajouta aussi que Dante l’avait impressionnée par la rapidité à laquelle il avait bougé pour intercepter son coup. Et elle finit ne disant que cela pouvait très bien être un pur réflexe, et que donc elle n’était pas sûre encore du niveau de Dante. Était-ce une manière détourné de le combattre ? Ou alors ses vraies motivations étaient justes de voir si le vice-amiral était capable d’entraîner la colonelle ? Rien n’était plus sûr… Aussi, Luka s’adossa à son fauteuil et croisa les jambes. C’était vraiment intéressant. La sous-amirale avait répondu des choses inattendues. C’en était que plus excitant encore. Restait plus qu’à voir ce qu’allait faire le vice-amiral… Ou alors il se braquait et réglait son compte à Enola, ce qui était la pire des situations, ou bien il reprenait son calme et voyait les phrases d’Enola sous un tout autre sens…



Double Compte : Nami-san


Fichtre... Dante a encore fui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Sam 22 Oct - 5:22

Je voyais Enola retirait aussitôt sa jambe et se mettre en face de moi, elle me fixait sans démordre et ne semblait pas effrayer par mon regard. Effrayer ? Je n'ai pas besoin qu'elle soit effrayer pour être tranquille, il semblerait qu'elle veuille en découdre avec moi, et elle a mal choisie son moment...

Puis elle commença à me parler sur un ton impertinent, en disant qu'elle m'avait attaqué seulement parce qu'elle voulait me tester. Elle ajouta également qu'elle était impressioné par la vitesse où j'ai pus attraper son pied pour le bloquer. Tandis qu'elle me parlait, je continuais à la regarder mais cette fois-ci avec un regard plus calme et aussi plus froid. Elle cherchais quelque chose et le seule moyen qu'elle a trouvée c'est de m'attaquer, mais bon sang on voit bien qu'y en a ils utilisent pas leurs têtes...ou leurs paroles.

Je soupirais en passant ma main dans mes cheveux, je continué de la regardais, elle se demandait si j'allais l'attaquer ou pas, je n'ai pas de temps à perdre avec elle, donc je lui ai dis directement:

"Que tu m'attaque passe encore, mais que tu précise ensuite que je ne suis peut-être pas adpte à entraîner quelqu'un m'énerver au plus au point. Depuis quand les Marines ont besoin de permissions ou de falcultés pré-déffinies pour s'entraider ? Si je suis ici aujourd'hui c'est parce que Yumiya me l'a demander personnellement, et si je suis venu c'est parce que je sais qu'elle a besoin de mon aide et qu'elle a était jusqu'a venir vers moi pour que j'assure son entraînement. Surtout que ce n'est pas à toi de contre dire le choix d'une Marine, qu'elle soit moins gradés que toi ou pas, ce choix, elle l'a fait seule, c'est tout. Et en respect pour cela je me dois de l'aider, maintenant tu peux toujours avoir tes doutes vis à vis de moi, mais si tu cherche vraiment à me tester tu n'as qu'a attendre ton tour, suis-je claire Sous-amirale Kudo ?"

Sans attendre de quelconques réponses, je me retournais vers Yumiya en reprenant un visage plus calme et sereint, je me fichais de savoir si Enola avait comprit, maintenant tout ce qui m'importait c'était l'entraînement de Yumiya. Sans attendre, j'avançais vers Yumiya en observant ses bras et ses jambes, elles étaient assez peu musclés, mais paraissait souples. Je me grattais derrière ma tête en lui disant:

"Bon, tout d'abord Yumiya tu vas devoir renforcer tes membres, car même si tu es souple, si tu n'es pas capable de tenir longtemps lros d'un combat c'est la fin. Mais ce genre d'entraînement tu devras le faire toute seule et régulièrement, maintenant on va passer à autre chose, cela aura un rapport avec tes armes. Maintenant réfléchis bien à cette question: pense-tu que l'arc est k'arme la mieux adapté lors d'un combat ?"

Je mettais mes mains dans mes poches, tout en regardant Yumiya et en attendant sa réponse...




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Sam 22 Oct - 6:12

    L’œil de l'archère passa d'Enola à Dante et de Dante à Enola, ne sachant que faire d'autre à part attendre que le conflit soit réglé. La sous-amirale ne semblait en rien impressionner par le vice-amiral. Yumiya se demanda combien de temps allait encore durer la petit bataille, elle était un peu impatiente de commencer et très curieuse de savoir ce qui allait lui arriver, même si le temps ne pressait pas encore.

    Un silence s'installa dans la salle, un silence de mort. Enola semblait réfléchir à quoi répondre au vice-amiral. Les secondes passèrent très lentement pour la Marine qui s'ennuyait à mourir et qui ne voulait pas attendre. Elle faillit s'asseoir sur le sol tellement l'attente lui parut longue, mais la voix de la sous-amirale l'en empêcha :

    - Eh bien cela ne s'est pas vu Vice-Amiral Dante, je vous ai attaqué par derrière pour vous tester car je ne vous ai jamais vu combattre donc je me demandais si on pouvait faire confiance pour entrainer Yumiya. J'avoue que vous m'avez impressionné en vous retournant à cette vitesse bien que vous aviez l'air perdu dans vos pensées pendant quelques secondes mais cela pouvait très bien être un simple réflexe. Donc je ne suis pas encore assez convaincu de vos capacité même si d'autres ont l'air de croire que vous êtes aptes à entrainer une personne.

    Dante n'avait plus vraiment beaucoup de choix, soit il lui sauté dessus et lui arrachait tous les cheveux de la tête, soit il l'ignorait. C'était, selon la borgne, la meilleur solution pour pouvoir continuer tranquillement le petit entrainement. Tranquillement, ou pas, c'est vrai que ça n'allait sûrement pas être de tout repos. Elle attendit encore un peu la réponse du vice-amiral, qui opta pour la meilleur solution ce qui plus à Yumiya :

    - Que tu m'attaque passe encore, mais que tu précise ensuite que je ne suis peut-être pas adpte à entraîner quelqu'un m'énerver au plus au point. Depuis quand les Marines ont besoin de permissions ou de falcultés pré-déffinies pour s'entraider ? Si je suis ici aujourd'hui c'est parce que Yumiya me l'a demander personnellement, et si je suis venu c'est parce que je sais qu'elle a besoin de mon aide et qu'elle a était jusqu'a venir vers moi pour que j'assure son entraînement. Surtout que ce n'est pas à toi de contre dire le choix d'une Marine, qu'elle soit moins gradés que toi ou pas, ce choix, elle l'a fait seule, c'est tout. Et en respect pour cela je me dois de l'aider, maintenant tu peux toujours avoir tes doutes vis à vis de moi, mais si tu cherche vraiment à me tester tu n'as qu'a attendre ton tour, suis-je claire Sous-amirale Kudo ?

    La borgne ne put retenir un sourire en entendant les paroles du vice-amiral et sentit le rouge lui monter légèrement aux joues. Elle était d'accord avec les paroles de Dante. Ce dernier se dirigea vers elle et recommença à l'inspecter, toujours aussi gêné qu'on la regarde comme ça elle tenta de penser à autre chose. Elle soupira et attendit tout en repensant au évènement de la veille. Elle était très heureuse d'avoir pu frapper là où ça faisait mal. Cet Amiral n'avait qu'à bien se tenir, mais elle ne s'en tirerait certainement pas comme ça, une punition digne de Riku devait certainement l'attendre, un punition sadique. Il allait peut-être la laisser pourrir en prison pendant une semaine et irais la rechercher avec son fichus sourire au lèvre. Elle ne savait pas encore si elle le frapperait si tel était le cas. Le mieux était encore qu'elle n'est rien du tout, mais c'était sans espoir. Au moins, il n'allait peut-être pas l’assommer. En repensant à cela elle passa sa main derrière sa tête, la bosse avait disparut, tant mieux.

    La voix du vice-amiral l'extirpa de ses pensées envers l'Amiral sadique :

    - Bon, tout d'abord Yumiya tu vas devoir renforcer tes membres, car même si tu es souple, si tu n'es pas capable de tenir longtemps lros d'un combat c'est la fin. Mais ce genre d'entraînement tu devras le faire toute seule et régulièrement, maintenant on va passer à autre chose, cela aura un rapport avec tes armes. Maintenant réfléchis bien à cette question: pense-tu que l'arc est k'arme la mieux adapté lors d'un combat ?


    Instinctivement elle porta la main sur son arme, si il comptait la détruire il pouvait toujours courir, elle avait prit assez de temps à la créer, toutes ses heures passaient à régler tous les détails. Elle avait toujours combattu avec un arc et n'était pas sûr de vouloir changer. Du moins si il voulait lui proposer de se battre avec un sabre c'était peine perdu. Elle n'aurait qu'à voir ce qu'il aurait à lui proposer...

    Elle n'eut pas besoin de réfléchir, soupira et répondit :

    - Puisque vous posez la question, je suppose que la réponse est non ?

    Elle soupira à nouveau un peu déçu d'avoir à se séparer de son arme, c'était un peu comme un ami, elle avait toujours eu ça sur elle dans les moments difficiles, elle enchaina :

    - Si vous avez mieux à me proposer, proposer. Mais je ne vous promets pas d'accepter, tout dépendra de ce que vous aurez à me donner.

    Elle attendit une réponse du vice-amiral. Il allait sûrement lui montrer ce qu'il voulait qu'elle devienne, elle espérait juste qu'il est l'intelligence de ne pas modifier entièrement son style de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Dim 23 Oct - 0:38

Enola attendais une réaction ou quelques choses d'autre du Vice-Amiral qui avait changé de regard pendant qu'elle lui avait parlé. Il lâcha sa jambe puis mis sa main derrière sa tête toujours en me regardant. Elle n'avait pas bougé et le fixait toujours attendant vainement une réponse de sa part qui se faisait assez longue pour la marine, puis il se décida enfin à parler:

- Que tu m'attaque passe encore, mais que tu précise ensuite que je ne suis peut-être pas apte à entraîner quelqu'un m'énerver au plus au point. Depuis quand les Marines ont besoin de permissions ou de facultés pré-définies pour s'entraider ? Si je suis ici aujourd'hui c'est parce que Yumiya me l'a demander personnellement, et si je suis venu c'est parce que je sais qu'elle a besoin de mon aide et qu'elle a était jusqu’à venir vers moi pour que j'assure son entraînement. Surtout que ce n'est pas à toi de contre dire le choix d'une Marine, qu'elle soit moins gradés que toi ou pas, ce choix, elle l'a fait seule, c'est tout. Et en respect pour cela je me dois de l'aider, maintenant tu peux toujours avoir tes doutes vis à vis de moi, mais si tu cherche vraiment à me tester tu n'as qu'a attendre ton tour, suis-je claire Sous-amirale Kudo ?

Enola écarquilla les yeux surprise et elle ouvrit la bouche pour la refermer aussitôt, il ne l'avait pas frappé physiquement mais moralement qui était assez difficile car avec elle mais il avait quand même réussit à la remettre à sa place. Elle resta figée pendant quelques minutes vers l'homme qui se retournais vers la colonelle. Mais elle ne pouvait pas entendre ce qu'il lui disait. Une colère sourde commença à muer en elle, même si elle savait qu'au fond il avait raison de l'avoir remis en place comme il l'avait fait ce qui était normal après tout bien qu'elle pensait que cela se passerai autrement.

Puis la voix de Yumiya la sortit de ses pensées en sortant son arc, elle pouvait voir qu'elle était déçue et triste a avoir se séparer de son arc. Dans un sens elle la comprenait laisser un objet auxquels on s'est entrainer avec et où on s'est battu, pouvait être difficile de le remplacer par une chose plus utile ou plus puissante. Elle répondit a contrecœur de lui proposer d'autres armes, si la sous-amiral n'avait pas une couche de glace qui entourait son cœur sans doute qu'elle aurait eu un élan de compassion pour elle. Cela amplifia sa colère envers le Vice-Amiral, elle n'avait pas l'air de vouloir faire des efforts pour se maitriser car cela faisais si longtemps qu'elle n'avait eu cette sensation de colère chaude qui se formait en elle en faite quelques années.

Il y a environ quatre ans mais cela avait assez mal tourné, sa colère avait pris le dessus et ce qu'il s'ensuivit n'avait pas été du tout beau avoir. Mais c'était le passé, ce qu'elle ne comprenait pas c'était comment le Vice-Amiral qu'elle n'avait vu que deux fois avait réussit à la mettre dans un tel état pour tant elle une fille qu'on qualifiait 'de glaçon ambulant". Elle continuait de le fixait, il avait toujours le dos tourné, elle ferma les yeux et des racines sortirent silencieusement de terre devant elle. Elle rouvrit les yeux et vit ce qu'elle avait fait, elle ne l'avait pas appelé enfin elle n'avait pas utiliser son fruit du démon mais c'est comme si sa colère avait touché la nature. C'était comme la dernière fois sa colère avait amené les plantes à elle même si elle ne savait pas comment et n'avait pas beaucoup de contrôle à cet instant sur elles. Les racines foncèrent sur Dante et elle essaya de contrôler les plantes sans pour autant les arrêtaient, elle réussit à les faire s'enrouler autour des jambes et les mains de Dante mais rien de plus.

Elle s'approcha très rapidement de lui pour se mettre devant lui son épée double pointait sur sa gorge en lui lançant un regard emplis de colère, elle avait une envie irrésistible de l'écartelait comme un vulgaire jouet mais elle se dit que cela ferait tache dans son dossier mais les racines tirèrent quand même sur les cotés pour lui étirer les membres. Elle lui adressa la parole:

Je n'ai jamais voulu contre dire son choix, je voulais juste voir si elle avait fait le BON choix car sa vie dépendra de votre entrainement après elle fait comme elle le souhaite. De plus je n'ai pas d'ordre ou de conseil à recevoir de vous, de personne vous m'entendez à part de lui. Cependant je voulais ....je voulais....je...

Alors qu'elle parlait à l'homme en face d'elle, quelques choses avait fait son chemin jusqu’à son cerveau et surtout tout son cœur ce qui l'avait décontenancé pour enfin la faire ce taire. Car ce n'était pas n'importe quoi, elle avait dans son esprit l'image de la personne qui l'avait prise sous son aile lorsqu'elle était un peu plus jeune et qui lui avait tout appris puis l'image disparut. Elle ne comprenait pas du tout pourquoi cela réapparaissait soudainement comme cela. Son regard changea un peu et de la mélancolie s'ajouta à sa colère mais elle ne bougea pas d'un pouce et ne dis plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Megurine

avatar

Messages : 55
Haki : 22

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Dim 23 Oct - 6:01

    Dante choisit la voie de la sagesse et répondit à Enola, calmement, et avec des arguments plus que censés. Il dit que ce qui l’énervait le plus n’était pas vraiment qu’elle l’attaque, mais qu’elle ne le croit pas capable d’entraîner quelqu’un. En ajoutant qu’il ne faisait qu’aider Yumiya qui était venu le trouver pour qu’il l’entraîne. En ajoutant que ce n’était pas à Enola de contredire le choix de Yumiya quant à son entraîneur. Et il finit magnifiquement en disant que si elle voulait le tester, elle devait attendre son tour.

    Luka hocha la tête. Il avait très bien gérer la situation et sa réponse en valait le coup. Il l’avait totalement remise à sa place. C’était presque de l’art. L’art d’envoyer balader les gens. C’était joli, vraiment, Luka en sourirait presque. Je dis bien presque. Parce que, en regardant bien Enola, elle avait l’air bien étonnée. Tellement qu’elle n’avait rien pu répliquer. Ce n’était pas bon chez certaines personnes. Ça pouvait bien mal finir. Mais la colonelle dut se détourner son regard de la sous-amirale et regarda la mini conversation questions-réponses qui commençait tout juste à s’installer entre Yumiya et Dante.

    Il avait tout d’abord commencé à lui parler de ses entraînements solos futurs, où elle devrait principalement renforcés ses membres. Et finit en lui demandant si elle pensait que l’arc était la meilleure arme en combat. Luka regarda l’arme au dos de la jeune fille. Il avait l’air de bonne qualité. Elle le fixa un long moment. C’était un très joli arc. Et la marine devait en être fière. Mais c’est vrai que cette arme est plutôt faite pour le combat à distance. En combat rapproché, c’était un handicap. Et, comme il faut se parer à toutes les éventualités, il vaut toujours mieux avoir une arme spécialement en combat rapproché. Et, bien sûr, savoir la manier. Mais, apparemment, ce n’était pas le cas de Yumi. Elle devait avoir du mal en combat. Elle devait rester en retrait pour tranquillement lancer ses flèches. Enfin bref, Luka détacha son regard de l’arc et écouta la réponse de Yumiya. Elle répondit avec une logique implacable que si Dante lui posait la question, c’est que la réponse était non. Luka eut un sourire en coin, elle n’était pas bête la marine… Et d’ailleurs, elle continua en disant à Dante qu’il pouvait lui proposer plusieurs choses, mais qu’il y avait des risques qu’elle refuse. Luka comprenait totalement le point de vue de Yumiya, ce ne devait pas être agréable qu’on vous annonce de se séparer d’une arme que vous avez depuis un bon moment… Ça allait être compliqué de trouver une autre arme qui puisse lui convenir.

    Luka soupira, et se retourna de nouveau vers Enola. Là, elle eut un petit temps d’arrêt. Devant la sous-amirale, des racines… Sortaient du sol ? Tiens, ça, on peut dire que ça surpris Luka. Elle en conclut qu’un fruit du démon était à l’œuvre… Et, si on était logique, celui d’Enola. A ce que se souvenait Luka, Enola pouvait contrôler les plantes. Un pouvoir bien pratique à ce qu’elle avait entendu. M’enfin, là ça allait pas être très cool. Vu que les racines se dirigèrent vers Dante et lui prirent les bras et les jambes. Luka fit la grimace. C’était bien parti pour très mal finir.

    Elle voulut agir, mais les paroles d’Enola la stoppèrent. Elle dit qu’elle n’avait jamais voulu contredire le choix de Yumiya et qu’elle voulait juste vérifier si elle avait fait le bon choix, celui qui déterminera sa force future. C’était un beau geste de sa part. Mais elle finit en bafouillant, après avoir dit qu’elle n’avait pas à recevoir des ordres de qui que ce soit, et qu’elle voulait… Et elle ne finis pas sa phrase.

    Luka haussa un sourcil. Mauvais souvenir revenu à la surface sans doute. C’était la tournée aujourd’hui. Après Dante, Enola. Après, Yumiya peut-être ? Ce ne serait pas si étonnant en fait, une grande vague de souvenirs arrivait sur tout le monde. Mais Luka, elle, n’avait rien à penser comme mauvais souvenirs. Ils étaient plutôt lointains que mauvais. Elle avait digérer tout ça depuis longtemps… Elle agita la tête et se reconcentra sur la situation. Enola était en colère, et, vu comment c’était parti, Dante allait être écartelé. Mais bon, il allait surement agir. Il n’était pas du genre à se laisser mourir tranquillement sans rien faire. Elle hésita à réagir aussi, mais décida de regarder. Elle n’agirait qu’en cas d’extrême urgence…



Double Compte : Nami-san


Fichtre... Dante a encore fui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Dim 23 Oct - 23:47

  • Tandis que j’attendais avec impatience la réponse de Yumiya, cette dernière ne tarda pas à prendre dans sa main son arme avec un air inquiet. Elle devait sûrement penser que j’allais détruire son arc, probablement…enfin bref, je gardais les mains dans les poches avec mon air calme alors que la colonelle se décida à répondre. Elle éluda le sens de ma phrase et en conclut que l’arc n’était pas vraiment la meilleure arme dans un combat…

    C’est vrai que si je pose ce genre de question, la réponse était certainement non. Ensuite elle ajouta que si j’avais quelque chose d’autres à proposer, alors que je le propose. Elle va un peu vite en besogne à mon coup, je voulais d’abord lui faire comprendre pourquoi l’arc n’est pas un si bon choix, mais passons…Je n’allais pas lui tarder à lui répondre quand soudain, un frisson de danger parcourut mon corps. Instinctivement je me retournais en sortant les mains de mes poches et là, des sortes de racines m’empoignèrent les pieds et les mains et me soulevèrent, à un tel point que je ne touchais même plus le sol…

    J’observais ces mêmes racines pendant quelques secondes, assez longtemps pour en savoir plus sur elles. Elles n’étaient bien évidemment faites pour arriver à un tel niveau ici, dans cette salle. Elles étaient assez épaisse pour retenir une épée normale de les trancher, même après dix minutes d’acharnement elles n’auraient sûrement pas une égratignure. Puis je regardais d’où elles provenaient, en suivant le long d’une racine et j’arrivais au pied d’Enola, qui elle semblait avoir changé complètement de regard…

    La sous-amirale Kudo ne tarda pas à se ruer dans ma direction et a pointer sa lame sous ma gorge, avec un regard regorgeant de haine et…d’autres choses…je n’arrivais pas très bien à lire en elle car elle semble bouleversée, trop pour que je puisse savoir quel sentiment l’envahi à ce moment-là. Colère ? Haine ? Tristesse ? Tous ces sentiments assemblés, ils ne me permettront pas de savoir ce qui arrive à Enola, je vais donc devoir raisonner en y réfléchissant un peu plus. Ah lala…que de complications avec les femmes, m’enfin, c’est une chose qu’on doit affronter un jour ou l’autre, donc autant le faire sans regrets…

    Je voyais ses racines me tenir de plus en plus fermement tout en m’étirant de chaque côtés, voulaient-elles m’écarteler ? Elles ne semblent plus être sous le contrôle d’Enola, mais plutôt sous le contrôle de ses sentiments, car même si je regarde les yeux de la sous-amirale, je me dis qu’elle ne tuerait pas quelqu’un inutilement, même moi. Sans tarder, j’analysais ensuite ses paroles, au départ elle commença avec un bon raisonnement en disant si elle avait fait le bon choix etc…puis, cela commençait à s’assombrir un peu plus, elle dit qu’elle n’avait pas d’ordres ou de conseils à écouter de moi, ou de quelqu’un d’autre mais elle ne termina pas sa phrase…

    Ceci me permit de comprendre qu’elle était vraiment bouleversée, il vaudrait mieux la rassurer avant que je ne sois obligé d’employer la manière forte. De ma bouche ne sortit:

    « Vergil… »

    Et soudain, une sorte d’aura bleu sortait de mon propre corps, devenant plus grande que moi et se trouvant derrière les racines. Elle devint plus dur et la forme de ses membres devenaient visible à l’œil nue. C’était une sorte de fantôme bleu, 3 fois plus grand que moi, équipé d’un sabre et d’une sorte de protection au bras gauche. Sans tarder il fit plusieurs mouvements avec son bras tenant le sabre pour trancher net les racines et ainsi pouvoir me libérer. Je m’approchais d’Enola, la fixant avec un regard déterminé. J’attrapais avec ma main droite le bout de la lame de la sous-amirale, tout en avançant vers elle. La paume de ma main se faisant littéralement tranchée par le sabre, car tout en le tenant, je laissais ma main glisser vers la garde d’Enola, tout en m’approchant d’elle. Une sorte de ligne rouge faite par le sang se trouvait en-dessous de ma main tenant l’arme de la sous-amirale…

    Lorsque ma main arriva à sa garde, j’attrapais doucement la main d’Enola en la faisant baisser l’arme, tout en posant mon autre main sur son épaule. Je l’observais et lui dit d’un ton calme et rassurant:

    « Enola…tu as due endurée tant de choses, horribles ou mêmes indescriptibles, et tu as toujours étais seule…ton cœur s’est refermé vis-à-vis des autres, mais n’oublie pas Enola…nous, moi, Yumiya, Megurine, la Marine entière, nous sommes une famille à présent. Nous avons tant perdu dans notre passé, mais la Marine nous a permit de rejoindre cette communauté nous donnant un foyer, un raison de vivre, un devoir…Enola, tu ne voudrais pas rejoindre cette famille ?… »

    Je gardais ma main ensanglantée sur la garde du sabre d’Enola tout en tenant son épaule de mon autre main et en continuant de la regarder, j’espérais que mes paroles arriveraient à lui faire comprendre ce que je venais de lui dire…

    [HRP: Pas beaucoup d'inspi, donc même avec de la volonté j'arrive pas à faire des reps longues...]






Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Lun 24 Oct - 0:31

    Yumiya attendit, non sans impatience, la réponse du vice-amiral, elle était agacé que cet entrainement dure si longtemps, notamment à cause d'interruption causé par la sous-amirale. Ça n'allait certainement pas s'arrêter à là pour l'instant même si on pouvait espérer que les paroles de Dante l'est bien remise à sa place, rien était sûr. Elle tapota légèrement le sol de son pied tout en jetant un petit coup d’œil derrière le vice-amiral.

    Là, elle vit Enola les yeux clos et des racines sortant du sol devant elle. L'archère se demanda bien ce qui passait dans la tête de la sous-amirale. Les racines foncèrent vers Dante et agrippèrent ses pieds et ses bras, l'emprisonnant et l'écartelant comme un vulgaire animal. Les racines étaient très épaisse et certainement difficile à couper.

    La sous-amirale s'approcha de l'homme et pointa sa lame sur sa gorge tout en déclarant qu'elle ne contredisait pas le choix de la borgne mais voulait être certaine qu'elle avait fait le bon choix car sa vie en dépendrait. La Colonelle fut étonné que la sous-amirale s'occupe de sa vie, elle avait eut l'habitude de la voir sous un trait distant et froid, à moins que ce ne soit qu'une simple excuse pour attaquer Dante. Elle ajouta qu'elle n'avait aucun ordre ou conseil à recevoir des autres et termina sur une phrase laisser en suspens.

    Elle resta dans cette position plusieurs secondes et semblait bouleversé. La Marine n'avait jamais su déchiffrer les traits des visages mais la colère n'était certainement pas le seul sentiment qu'elle éprouvait en cet instant, il devait y avoir des millions d'autres qu'on ne pourrait pas nommer. L'archère ne préféra pas intervenir et laissa Dante s'occuper de la sous-amirale.

    Un mot sembla sortir de la bouche de Dante qu'elle ne put identifier mais elle devina bien vite que ce mot était lourd de conséquence puisqu'un aura bleu s'échappa du vice-amiral. L’œuvre d'un fruit du démon certainement, pas à dire certain été vraiment très effrayant. Elle savait que l'homme avait mangé un fruit du démon mais n'avait jamais su lequel était-ce, peu de personne le connaissait en réalité.

    L'aura bleu prit la forme d'un corps trois fois plus grand qu'un humain, il avait en possession un sabre qu'il utilisa pour trancher les racines et libérer Dante de leur étreinte. Ce dernier s'approcha de la sous-amirale et la Colonelle se demanda bien ce qu'il allait faire à la femme, qui sait de quoi il était capable.

    Ce qui se passa l'étonna plus qu'autre chose, Dante posa sa main sur l'extrémité de la lame d'Enola et tout en gardant la main posait dessus, avança vers cette dernière laissant sa main se faire trancher par la lame en la laissant glisser. Une fois arrivait au bout, il saisit la main de la femme et lui fit baissait son arme sans être trop brusque. Il posa son autre main sur l'épaule de la sous-amirale, puis tout en l'observa, déclara d'un ton calme et rassurant :

    - Enola…tu as due endurée tant de choses, horribles ou mêmes indescriptibles, et tu as toujours étais seule…ton cœur s’est refermé vis-à-vis des autres, mais n’oublie pas Enola…nous, moi, Yumiya, Megurine, la Marine entière, nous sommes une famille à présent. Nous avons tant perdu dans notre passé, mais la Marine nous a permit de rejoindre cette communauté nous donnant un foyer, un raison de vivre, un devoir…Enola, tu ne voudrais pas rejoindre cette famille ?…


    Yumiya était entièrement d'accord avec les paroles du vice-amiral, elle ne savait pas ce qu'elle aurait fait de sa vie si elle ne s'était pas trouvé un foyer où vivre ici, c'était un peu sa maison et avoir a quitté une seconde fois sa maison lui serait dur à supporter. Elle regarda Enola, espérant qu'elle serait un peu touché par ses paroles, si ce n'était pas le cas, elle serait certainement plus en colère qu'autre chose. Cette fois-ci, la borgne avait perdu toute son impatience, attendant juste la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Lun 24 Oct - 9:57

Alors qu'elle regardais toujours Dante sans ciller en restant comme une statue, elle ne reparlais pas pour comprendre ce qui avait bien pu faire son inconscient en lui montrant cette image. Que cela pouvait-il bien signifier ? Il y avait-il un sens à cela ? Elle n'en savait rien mais la question qu'elle se posait le plus: Pourquoi maintenant ? Alors que pendant quatre ans tout pile, il ne s'était rien passé à part de la tristesse et mélancolie.

Puis un mot sortit de la bouche de Dante assez bas mais elle était proche de lui donc pouvait entendre. C'était un nom mais de qui ? une personne proche de Dante ? Sans doute mais on n'en savait pas beaucoup sur lui et à vrai dire elle ne s’intéressait pas aux personnes qui l’entourait. Puis elle vit une forme bleue apparaitre derrière lui comme une aura d'une taille qui arrivait jusqu'au plafond armé d'un sabre et de quelques chose qui semblait être fait pour le protégé. Il fit quelques mouvements de sabre pour couper les racines qui étaient roulées autour des membres du Vice-Amiral, elle en déduisit que cela devait être son fruit du démon mais n'avait aucune idée sur ce que cela était précisément.

Lorsqu'il coupa les racines d'un coup de sabre comme si cela était du beurre,il l'impressionna mais pas des masses vu sa taille, sa force devait être proportionnelle à sa hauteur. Mais ce qui la surpris le plus c'est qu'elle s'attendait à se mettre complétement hors de contrôle et pourtant au contraire elle semblait plus légère comme si elle était libérée d'un énorme poids qui lui pesait tant d'années. Cela voulait-il dire que cela avait été ses plantes qui portaient toute sa colère et sans doute sa haine mais elle n'en s'était pas rendu compte et cela l'aveuglait mais maintenant elle ne voyait strictement plus rien, le vide complet et était plus perdu qu'autre chose.

Après être libéré Dante s'approcha d'elle et posa sa main sur la lame qui était orienté auparavant vers sa gorge, il continua d'avancer calment vers elle laissant sa main se faire couper par la lame ce qui donnait un fin trait rouge qui descendait de la lame pour tomber au sol. Elle ne bougea toujours pas en garde se demandant ce qu'il allait faire mais il n'avait pas l'air de la menacer mais s'il tentait quelques choses elle serait prête. Il arriva à sa garde pour mettre sa main sur la sienne pour baisser son arme et posa son autre main sur une de ses épaules puis il la regarda déterminé et quelques choses de rassurant émanait de lui mais elle ne savait pas s'il fallait s'y fier puis il prit la parole:

- Enola…tu as due endurée tant de choses, horribles ou mêmes indescriptibles, et tu as toujours étais seule…ton cœur s’est refermé vis-à-vis des autres, mais n’oublie pas Enola…nous, moi, Yumiya, Megurine, la Marine entière, nous sommes une famille à présent. Nous avons tant perdu dans notre passé, mais la Marine nous a permit de rejoindre cette communauté nous donnant un foyer, un raison de vivre, un devoir…Enola, tu ne voudrais pas rejoindre cette famille ?…

Enola ouvrit grands les yeux, la Marine lui avait donné un foyer ? une raison de vivre ? un devoir ? et surtout une Famille ? Elle ne l'avait jamais vu sous cette angle et encore moins y penser car pour elle ce n'est qu'un moyen, un prétexte d'arriver à son but et rien d'autre. Mais ce qu'il disait avait du sens et même trop à son gout. Alors qu'elle réfléchissait pour savoir quoi répondre mais quelle question non bien sur enfin c'est ce qu'allait dire même si cela avait du sens, elle n'allait pas se faire amadouer comme un petit chien.

Elle voulut lui répondre froidement commença à ouvrir la bouche mais aucun ne sortit et la referma aussitôt quelques chose s'était brisé non ce n'était pas le mot juste ! fondre, serai plus approprié. Que ce passait-il ? Pourquoi ici et maintenant ? Que lui arrivait-il ? Elle regarda bien Dante en quête d'une réponse à cela car c'était lui qui la perturbait avec ses paroles et surtout qui la faisait douter. Oui, elle était en train de se dire qu'elle s'était sans doute trompait, que sa froideur ne servait à rien à la protégeait mais à la faire souffrir. Quand elle se passait le mot famille, elle pensait tout de suite à ses parents décédés et à Marc qui étaient morts tous les trois pour la protéger c'est pour cela qu'elle avait enfermé son cœur sous une bonne couche de glace mais elle commençait vraiment à ce dire que cela lui avait attiré plus de chagrin et mal qu'autre chose et qu'elle avait perdu quatre années pour rien et pour finir c'est ce qui était sa faiblesse et non sa force.

Elle sentait que la froideur fondait comme neige fondait sous le soleil, elle n'aimait pas cette sensation de perte comme si elle se mettait à nue mais elle ne pouvait rien y faire même si elle le souhaiterai qui n'était pas le cas. Elle lâcha son arme qui tomba lourdement à terre pourtant le bruit de l'arme ne fit aucun bruit, elle sentait quelques choses montait en elle, elle commença à voir flou. Elle sut que cela voulait dire elle avait envie de pleurer de lâcher toute la tristesse qu'elle avait gardé en elle pendant 4 ans car elle n'avait pas une fois pleurer depuis le jour de son anniversaire.

Voila les larmes étaient apparus à ses yeux et commençait à couler en silence toujours en fixant son regard sur Dante puis elle mit sur sa bouche et pencha sa tête sur le coté, elle voulait arrêter de pleurer mais n'y arrivait pas heureusement qu'elle pleurait en silence puis dis d'une voix étranglée par ses sanglots:

Rejoindre cette famille ? même si je voulais maintenant en faire partis je sais que cela est trop tard vu que j'ai été trop stupide, trop faible et lente pour comprendre que ce que je faisait ne servait à rien. Je suis irrécupérable, j'ai été trop froide, distante envers les gens qui m'entoure qui préfèrent me fuit plutôt que de nouer des liens avec moi mais je n'en leur veux pas car ils sont toutes les raisons du monde de penser ainsi et cela est pareil pour vous.

Elle détournait les yeux ne voulant pas le regardait en temps normal, elle serait baffé ou sermonnait pour ce qu'elle avait dis même maintenant ce n'était plus le cas. La seule mot qui venait à l'esprit était "gamine", elle avait voulu se rendre plus mature mais cela n'était qu'un de ses caprices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Megurine

avatar

Messages : 55
Haki : 22

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 27 Oct - 8:58

    Alors que Luka croyait que Dante allait réellement finir écartelé vu la lenteur de réaction qu’il avait, ce dernier murmura quelque chose dont la colonelle ne comprit absolument rien, puis une onde bleutée se forma dans son dos. Deux fois plus grande que lui, elle prit rapidement une forme. La forme d’un géant. Deux fois plus grand qu’un humain donc, il possédait une épée et un protège à son autre bras. Il était… Impressionnant. Et il coupa les racines qui retenaient Dante en l’air. Le vice-amiral se remit donc proprement sur le sol, et se dirigea vers Enola. Il passa sa main sur l’épée de la sous-amirale et la laissa glisser. Laissant ainsi un magnifique trait de sang. Aah le sang, quelle belle couleur… Il tombait sur le sol de la salle d’entraînement en un petit goutte à goutte, jusqu’à ce que Dante arrête son chemin et fasse baiser l’épée à Enola. Ensuite il lui mit la main sur l’épaule et débita un parfait discours sur la grande famille qu’était la marine.

    Là, Luka n’était pas d’accord. Elle ne considérait absolument pas la marine comme sa famille. Juste comme des… Humains. Tout ce qu’il y a de plus normal. Celui qui lui fera croire un truc comme ça n’était pas encore né. Elle n’avait eu qu’une seule famille, et même si elle n’était plus de ce monde, elle n’avait aucune envie de la remplacer. Surtout par des marines. Qui risquaient leurs vies à chaque instant. Néanmoins, elle ne montra pas son désaccord. C’est vrai que ça ferait un peu tâche un ‘Ah non, moi j’suis la famille de personne’ dans un moment comme celui-ci. Il était censé être émouvant, et donc, Luka décida de bonne grâce de ne pas tout gâcher. Ce serait trop mesquin… Non pas que l’idée ne la tente pas, mais Enola n’allait pas tarder à pleurer. C’était logique d’ailleurs, si on disait à quelqu’un d’aller se réconforter avec une ‘nouvelle famille’, et qu’en l’occurrence cette personne avait vécu des choses horrible dans son enfance pour ensuite se murer dans un cocon de glace, forcément, quand on brise cette protection, la personne va pleurer. Instinctivement. Et c’est d’ailleurs ce qu’Enola ne tarda pas de faire. Comme l’avait deviné Luka, elle fondit en larme.

    Puis elle partit dans un petit moment de dévalorisation totale. En disant qu’elle ne méritait pas d’entrer dans ‘la famille’ Parce qu’elle avait été trop froide auparavant, trop distante avec les gens qui d’ailleurs la fuyait. Luka n’avait pas vraiment d’avis sur la question. Elle ne connaissait pas assez la sous-amirale pour avoir envie, ou de la fuir, ou de devenir son ‘amie’. Mais elle se détacha progressivement des paroles d’Enola pour s’intéresser à l’espèce de fantôme qui avait décroché Dante. Ce fantôme l’intriguait beaucoup. Il était bien sûr l’œuvre d’un fruit du démon, celui de Dante donc, mais il piquait la curiosité de Luka. C’est sûr qu’elle n’avait jamais vu de trucs pareils. Surtout que le principe même d’un fantôme était de n’avoir aucune consistance. Alors que celui-ci avait l’air d’en avoir une. La curiosité de Luka fut tellement grande qu’elle se leva discrètement de son fauteuil pour aller le voir de plus près.

    Elle laissa les trois autres et observa mieux le fantôme. Il était vraiment immense, et se tenir à côté de lui était des plus désagréables pour ceux ayant un complexe d’infériorité. Luka tourna calmement autour de lui en s’arrêtant parfois. Après un tour complet, elle eut l’envie irrésistible de le toucher. Et c’est ce qu’elle fit. Et elle le toucha. Sa main ne passa pas au travers. Comme elle s’y attendait. La capacité propre d’un fantôme était d’être immatérielle. Donc, le fantôme là, n’en était pas vraiment un… Ce dernier avait l’air de la regarder bizarrement aussi… Luka hésita à vraiment le toucher. Avant elle ne l’avait fait que du bout du doigt. Et avait à peine appuyé. Aussi, si le ‘truc’ avait une conscience personnelle, il pourrait mal réagir. C’est vrai qu’elle n’apprécierait pas qu’un p’tit machin lui tripote le bras à elle. Elle n’aimerait pas qu’on lui tourne autour aussi. Elle se décida d’arrêter donc, et se reconcentra sur les autres marines, ils avaient peut-être fini leurs conversations… Elle s’occupera du fantôme plus tard.



Double Compte : Nami-san


Fichtre... Dante a encore fui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 27 Oct - 9:29

Musique de fond:

Spoiler:
 

-------------------------------------------------

  • Tandis que je venais de poser ma main ensanglantée sur celle d’Enola pour abaisser son arme, et mon autre main sur son épaule, je pouvais voir qu’elle était vraiment touchée par mes paroles. J’avais comme entendu une sorte de déclic dans son cœur, comme si quelque chose venait de se fissurer et laisser tout couler, d’ailleurs, la sous-amirale ne put retenir ses larmes de couler le long de son visage…

    Je la voyais attristée par mes paroles, comme si elle venait de remarquer quelque chose qui était devant elle depuis tant d’années. Puis elle dit en essayant de cacher ses larmes, d’une voix accompagnées par des sanglots qui eux, semblaient sans fin, elle dit qu’elle ne pouvait pas rejoindre cette famille avec qui elle avait était si froide, qu’elle ne pourrait plus nouer des liens avec les autres car elle les fait fuir…

    Ses dires me firent mordre ma lèvre inférieur, je la mordais tellement fort qu’une légère coulée de sang descendait de ma bouche jusqu’au menton, pour laisser quelques gouttes tomber par terre. Sans hésiter je fis un pas en avant et prit dans mes bras Enola, ma main droite posée derrière sa tête et mon autre bras autour d’elle. Sa tête était contre mon épaule, car vue ma taille mine de rien elle ne me dépassait pas. Je gardais la tête baissée, et dit dans un regard vague et sur un ton calme:

    « Et ? Tu pense que tout le monde a peur de toi ? Regarde ceux qui sont présent ici, regarde moi, pense-tu que je vais avoir peur de toi ? Si moi je n’ai pas peur de toi, alors les autres encore moins. Cela va faire 8 ans que je n’ai accordé ma confiance à personne, personne…et pourtant, même si je sais qu’elle ne m’accompagne que pour régler ses comptes, j’ai accordé ma confiance à Megurine, alors que cela ne va même pas faire 1 mois que je la connais. Et si maintenant je devais faire confiance à quelqu’un d’autre, se serait surement à toi, car même si tu ne le vois pas, tu le mérite Enola, plus que n’importe qui d’autre…lorsque je t’ai vu, je pouvais entendre au fond de toi des appels, tu hurlais une demande de confiance, maintenant je veux que tu me regarde dans les yeux, et que tu me dises ce que ton cœur te dit à présent… »

    Puis je fis un pas en arrière, prenant le visage d’Enola avec mes deux mains et la regardait droit dans les yeux, je ne ciller pas des yeux, plongeant mon regard dans le sien. J’attendais sa réponse, en étant tout ouïe…Quand à mon fantôme, il semblait être gêné par quelque chose, je pouvais entendre non loin de moi des bruits de pas, et vue le comportement de mon fantôme, quelque chose devait lui tourner autour. Il n’arrêtait pas de gigoter en observant ce qui l’observait, et lorsque cette chose l’avait touchée, il continué de la regarder, ne sentant pas le danger il n’allait pas l’attaquer…




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 27 Oct - 10:49

    Le discours du vice-amiral sembla avoir un effet sur la sous-amirale qui brisa enfin sa face emplis de froidure et de distance laissant place à un flot d'émotion, comme si toute la tristesse contenu dans le cœur d'Enola ressurgissait d'un coup et sortait enfin, détruisant le glaçon pour offrir enfin un peu d'ouverture, comme si Dante avait trouvé la clé qui ouvrait le cœur de la femme.

    Une lueur semblait scintiller dans le fond des yeux de la sous-amirale, la lueur glissa telle une grosse perle le long de le joue de la femme, laissant une trace brillante sur le visage d'Enola. La voilà qui commençait à pleurer désormais, les gens froid cachaient souvent leurs émotions et cela parut étonnant à la borgne, que tout à coup, tout ceci sortes.

    L'archère se sentit touché par ces émotions et en vint presque à lâcher quelques larmes fassent à la scène, elle ne supportait pas le fait d'avoir à voir quelqu'un pleurer face à elle, d'autant plus que les paroles que prononcèrent la femme la forcèrent à retenir quelques larmes :

    - Rejoindre cette famille ? même si je voulais maintenant en faire partis je sais que cela est trop tard vu que j'ai été trop stupide, trop faible et lente pour comprendre que ce que je faisait ne servait à rien. Je suis irrécupérable, j'ai été trop froide, distante envers les gens qui m'entoure qui préfèrent me fuit plutôt que de nouer des liens avec moi mais je n'en leur veux pas car ils sont toutes les raisons du monde de penser ainsi et cela est pareil pour vous.

    La Marine était un peu en colère qu'Enola ressente cela vis-à-vis d'eux. Pensait-elle vraiment qu'ils étaient assez cruel pour l'abandonner, ce n'était pas comme si elle devait rejoindre cette famille, mais plus comme si elle en faisait déjà partis, et entre membres d'une famille, il fallait savoir se pardonner.

    Les larmes semblaient continuer à couler tandis que Mégurine, la Marine aux cheveux roses, inspectait le fantôme que Dante avait fait apparaitre grâce à son fruit du démon. Le fantôme semblait avoir une consistance, d'habitude, les fantômes étaient immatériels et intouchable, étrange que l'on puisse le saisir. Il ne semblait ressentir aucun danger quant à l'inspection de la Marine car il n'attaqua pas. La Colonelle n'aurait, quant à elle, pas supporter qu'on l'inspecte de la sorte, un peu oui, mais autant non.

    Le vice-amiral semblait lui aussi touché par les paroles de la sous-amirale car il s'approcha d'elle et la saisit dans ses bras. La tête de la femme reposait sur l'épaule du géant. S'en était trop pour la Colonelle qui du se mordre la lèvre pour retenir des larmes d'émotion, c'était tellement beau de les voir ainsi, l'un contre l'autre, comme si il se connaissait depuis toujours et s'aimait depuis autant de temps. Le vice-amiral prit la parole :

    - Et ? Tu pense que tout le monde a peur de toi ? Regarde ceux qui sont présent ici, regarde moi, pense-tu que je vais avoir peur de toi ? Si moi je n’ai pas peur de toi, alors les autres encore moins. Cela va faire 8 ans que je n’ai accordé ma confiance à personne, personne…et pourtant, même si je sais qu’elle ne m’accompagne que pour régler ses comptes, j’ai accordé ma confiance à Megurine, alors que cela ne va même pas faire 1 mois que je la connais. Et si maintenant je devais faire confiance à quelqu’un d’autre, se serait surement à toi, car même si tu ne le vois pas, tu le mérite Enola, plus que n’importe qui d’autre…lorsque je t’ai vu, je pouvais entendre au fond de toi des appels, tu hurlais une demande de confiance, maintenant je veux que tu me regarde dans les yeux, et que tu me dises ce que ton cœur te dit à présent…

    Yumiya regarda les deux personnes enlacé et regretta l'instant où Dante relâcha la femme et prit sa tête entre ses mains pour la fixer dans les yeux attendant une réponse. La borgne s'essuya l’œil qui était désormais humide mais se retint de lâcher quelques larmes, se n'étaient ni le moment ni l'endroit pour pleurer. D'ailleurs en y repensant, elle se demanda bien comment son entrainement avait pu prendre un tel tournant, comme quoi on ne sait jamais ce qui nous attends dans une journée. Son impatiente était toujours là, mais elle ne voulait pas dérangeait les deux personnes, ce serait bien trop égoïste de sa part de faire ça. Elle resta donc planté en plein milieu de la salle, à attendre que les évènements se calment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enola Kudo

avatar

Messages : 240
Haki : 108
Surnom : La rose tueuse

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Lun 31 Oct - 9:00

Elle se retourna sa tête vers Dante pour voir sa réaction et fut suprise car elle remarqua qu'il était en train de se mordre la lèvre. Il la mordait tellement fort qu'elle commença à saigner, le sang coulait pour tomber par terre. Elle se demandait pourquoi il faisait ce geste mais elle ne put terminer ses pensées que sa tête se retrouva contre une épaule et des bras l'entourait une sur contre sa tête et l'autre sur son dos. C'était Dante qui avait fait un pas en avant et l'avais pris dans ses bras, c'est ce qu'on appelait un câlin. Elle sentit sa chaleur, chaleur qui la réconforter lui faisant un bien fou, elle n'avait pas ressentit cela depuis longtemps. Elle ne put s’empêcher d'entourer ses bras autour du Vice-Amiral. Elle sentit que la tête de Dante se baisser et il prit la parole:

- Et ? Tu pense que tout le monde a peur de toi ? Regarde ceux qui sont présent ici, regarde moi, pense-tu que je vais avoir peur de toi ? Si moi je n’ai pas peur de toi, alors les autres encore moins. Cela va faire 8 ans que je n’ai accordé ma confiance à personne, personne…et pourtant, même si je sais qu’elle ne m’accompagne que pour régler ses comptes, j’ai accordé ma confiance à Megurine, alors que cela ne va même pas faire 1 mois que je la connais. Et si maintenant je devais faire confiance à quelqu’un d’autre, se serait surement à toi, car même si tu ne le vois pas, tu le mérite Enola, plus que n’importe qui d’autre…lorsque je t’ai vu, je pouvais entendre au fond de toi des appels, tu hurlais une demande de confiance, maintenant je veux que tu me regarde dans les yeux, et que tu me dises ce que ton cœur te dit à présent…

Il se recula en prenant le visage d'Enola dans ses deux mains plongeant son regard dans le sien. Enola le regardait de la même façon tout en cherchant ce que lui disait son cœur. Elle sentait quelques chose de fort, elle se demandait ce que cela pouvait être mais le fait de regarder Dante dans les yeux c'était comme si elle se regarder dans un miroir. Elle voyait son propre reflet. Il la guider vers la réponse qu'il lui avait demandé. Elle ferma les yeux inspirant pour faire de la place à ses pensées pour voir ce que lui disait son cœur.

Elle n’eut pas à chercher longtemps car c'était comme si une porte longtemps fermée s'ouvrait vers le calme, la tranquillité du cœur, l'amitié et l'amour. Ce que lui disait son cœur était dur de comprendre vu que beaucoup de chose s'était installé mais elle put trouver ce qu'elle cherchait. Elle rouvrit les yeux et sourit à Dante, oui elle souriait puis parla:

Mon cœur me dit que je n'ai pas de soucis à me faire et que maintenant que j'avais compris mon erreur tout irait bien mais le plus important c'est que je pouvais faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante

avatar

Messages : 705
Haki : 356
Age : 22
Surnom : Le chasseur ; La main du démon...

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 10M
Fruit du Démon: Akuma yūrei no fruit (fruit du fantôme démoniaque)

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Mer 2 Nov - 10:42

  • Alors que je tenais entre mes mains la tête d’Enola, cette dernière commença à sourire et m’affirma ce que pensait son cœur. Cela me faisait sourire également, je soufflais comme si un poids sur mes épaules venait de disparaître, elle allait enfin pouvoir connaître le sens des Marines…

    Je lui conseillais d’aller marcher un peu en dehors de la salle d’entraînement, elle avait besoin de se remettre de toutes ces émotions après tout ça, je la voyais sortir tout en souriant, puis soudain je vis le point de mon fantôme me frôler le visage pour frapper le sol avec violence. Prit par surprise je sautais en arrière sauf que lorsque je reposais le pied, ce dernier marcha sur une peau de banane et je tombais par terre…

    Je soupais en claquant des doigts, le fantôme disparut, je ne voulais même pas savoir pourquoi il avait fait ça, je me relevais, voyant Yumiya qui semblait se retenir de rire, cela me faisait grincer des dents tandis que je me dirigeais vers un coffre non loin. Je l’ouvrais et chercher quelque chose à l’intérieur. Je sortis une sorte de sac et marchais en direction de la colonelle. Je posais le sac par terre et le dépliait, laissant apparaitre de nombreux couteaux de lancé, tous resplendissant…

    « Voila ce que je propose comme arme, vois-tu où je veux en venir où j’ai besoin de t’expliquer ? »

    [Sorry pas vraiment d'inspi ces derniers temps]




Their words are false...Their world is an illusion...Do not look around you...Continue to walk straight...forever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumiya Taka

avatar

Messages : 404
Haki : 227
Age : 20
Surnom : //
Equipages : //

Mugiwara évolution :
Berry: 1M
Wanted: 0
Fruit du Démon:

MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   Jeu 3 Nov - 8:18

    Yumiya vit Enola plonger ses yeux dans ceux du vice-amiral certainement de la même façon que ce dernier le faisait en cette instant. Elle devait certainement chercher en elle une réponse à la question de Dante, chercher ce que lui disait son cœur en cet instant. C'était étrange d'entendre de telle parole de la part de l'homme qui paraissait plutôt dure en apparence.

    Puis, la sous-amirale ferma ses paupières, ne laissant plus voir ses yeux. Quand elle les rouvrit, un sourire était affiché son regard et elle répondit :

    - Mon cœur me dit que je n'ai pas de soucis à me faire et que maintenant que j'avais compris mon erreur tout irait bien mais le plus important c'est que je pouvais faire confiance.


    Le vice-amiral demanda à Enola de sortir un peu prendre l'air, son entrainement allait certainement bientôt commencer, ce n'était pas trop tôt, même si désormais le changement de la sous-amirale pourrait être très utile.

    Tout à coup, le fantôme né du fruit du démon de Dante laissa tomber son épée tout près de la tête de ce dernier qui certainement surpris par cette attaque soudaine, il sauta en arrière et glissa sur une peau de banane certainement laissé là par un Marine qui avait voulus reprendre des forces et l'avait laissé trainer là par erreur. L'homme tomba par terre ce qui arracha un sourire à Yumiya qui se mordait les lèvres pour retenir son fou rire. Dante soupira et claqua des doigts pour faire disparaitre son fantôme pas très soucieux de ce qui lui avait pris tout à coup puis se releva.

    Il se dirigea vers un coffre en ignorant l'archère qui s'apprêtait à éclater de rire. Il fouilla quelques secondes dans le coffre et en sortit finalement un petit sac et se redirigea vers la borgne qui n'avait plus trop envie de rire. Il laissa tomber le sac sur le sol et le déplia laissant ce qu'il contenait à découvert. La Colonelle regarda attentivement les petits couteaux de lancers qui étaient posé devant elle. Le choix n'était pas bête, après tout, avec ses armes elle restait dans son élément qui était plutôt les armes de lancers. Le vice-amiral prit la parole :

    - Voila ce que je propose comme arme, vois-tu où je veux en venir où j’ai besoin de t’expliquer ?

    La Colonelle ne répondit pas immédiatement, elle s'accroupit devant les armes et en prit une dans sa main. Elles seraient certainement plus utile pour des combats rapprochés qu'un arc qui était plus encombrant. Elle reposa l'arme à sa place initiale et se releva. Puis elle dit :

    - Je pense comprendre... Ces armes sont bien plus efficaces dans le combat rapprochés qu'un arc sans pour autant changer totalement mon style de combat.


    Elle interrogea Dante du regard, ne sachant pas si sa réponse était celle qu'il attendait ou si elle avait faux sur toute la ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scéance d'entraînement entre marines [Pv.Yumiya, Enola et Megurine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugiwara Evolution :: Grandline :: Grandline :: MarineFord-
Sauter vers: